Ecrans LCD : Sony revend ses parts de la coentreprise S-LCD à Samsung

Ecrans LCD : Sony revend ses parts de la coentreprise S-LCD à Samsung

Sony vient d’annoncer la revente ses parts de sa coentreprise d’écrans LCD S-LCD à Samsung, pour un montant avoisinant les 671 millions d’euros.

Publié le 26 décembre 2011 - 14:30 par La rédaction

Sony signe la fin de son aventure conjointe avec Samsung en matière de production de dalles LCD. Le Japonais vient d’annoncer qu’il revendra ses parts, 50 % moins une part, à son futur ex-partenaire Samsung, pour un montant de 671 millions d’euros environ. La vente devrait être effective dans les semaines à venir.

Sony marque par cette décision la volonté de se désengager petit à petit du matériel à proprement parler, dont la fabrication est trop coûteuse puisque le Japonais affiche des pertes depuis huit ans sur ce secteur. « Cette transaction vise à sécuriser un approvisionnement solide et flexible en dalles LCD venant de Samsung, basé sur les prix du marché et sans avoir à supporter les coûts et la responsabilité liés à l’exploitation d’une usine de production » a expliqué le fabricant dans un communiqué.

Sony va ainsi privilégier son offre logicielle et multimédia et doit d’ailleurs annoncer lors du prochain CES une Smart TV « révolutionnaire » symbole de l’union du téléviseur avec Internet.

Rappelons que Sony adopte une stratégie inverse dans le domaine des terminaux mobiles, puisque le constructeur s’est allié à Toshiba et Hitachi pour la fabrication de dalles de petite taille au sein du Japan Display, et a racheté les parts d’Ericsson dans leur ex-coentreprise Sony Ericsson. Les premiers smartphones estampillés Sony devraient arriver mi-2012.

Advertisements

Ailleurs sur le web