On pourrait presque croire que RIM est victime d’une série noire. Alors la firme a été contrainte il y a quelques semaines de changer le nom de son futur OS BBX en BlackBerry 10, après une plainte d’une société détentrice de la marque BBX, c’est au tour de la messagerie instantanée BlackBerry Messenger, ou BBM, d’être l’objet d’une plainte, comme le rapporte l’agence Reuters.

C’est BBM Canada, un organisme chargé de mesurer les audiences radio et télévision au Canada, qui est à l’origine de cette plainte. Deux propositions ont été faites au fabricant de smartphones : soit abandonner la marque BBM, soit acheter à BBM Canada son renoncement à l’utilisation de la marque. RIM rétorque de son côté que BBM est utilisé partout dans le monde, alors que BBM Canada n’est connue qu’outre-Atlantique, et que les deux sociétés n’opèrent pas dans le même secteur, ce qui limite les risques de confusion. RIM a d’ailleurs lancé un service musical affilié, BBM Music, pour capitaliser autour de la marque.

RIM a jusqu’au 5 janvier 2012 pour donner une réponse définitive, mais à déjà fait savoir qu’elle réfute les accusations de BBM Canada. L’affaire pourrait bien se terminer devant les tribunaux. Rappelons que la marque BBM n’est pas détenue par RIM, qui avait tenté de se l’approprier en 2009.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here