Apple : 10 dollars de royalties par terminal Android vendu ?

Apple : 10 dollars de royalties par terminal Android vendu ?

Selon un expert en propriété intellectuelle, Apple ferait mieux d’abandonner les poursuites judiciaires contre les fabricants de smartphones et tablettes Android et passer avec eux des accords de licence. Une telle stratégie pourrait rapporter gros : jusqu’à 10 dollars par terminal vendu. 

Publié le 30 décembre 2011 - 9:30 par La rédaction

Et si Apple, plutôt que de dépenser des millions en procédures judiciaires sans savoir si la firme va obtenir gain de cause, passait des accords avec les différents fabricants de smartphones Android. C’est en tout cas le conseil que Kevin Rivette, expert spécialisé en propriété intellectuelle, donne aux dirigeants d’Apple. Selon ses calculs, rapportés par Bloomberg, abandonner les poursuites contre Samsung et HTC et négocier des accords de licence pourrait rapporter jusqu’à 10 dollars de royalties par terminal vendu. Lorsque l’on sait que 700 000 terminaux Android sont activés quotidiennement dans le monde…

En effet, ces deux fabricants de smartphones et tablettes ont déjà perdu au cours des mois précédents plusieurs batailles juridiques et certains de leurs appareils ont été soumis à des injonctions d’interdiction. Pour Kevin Rivette, Apple et les autres seraient gagnants avec une telle stratégie : les fabricants de terminaux Android ne seraient plus soumis à une restriction et pourraient vendre leurs appareils, tandis qu’Apple percevrait une petite compensation. Car en l’état, Samsung et HTC ont simplement modifié leurs terminaux pour contourner les injonctions, faisant perdre ainsi à Apple une grande valeur à ses brevets. Microsoft n’a d’ailleurs pas hésité à choisir cette solution, qui lui rapporterait gros selon certaines estimations.

Toutefois, l’idée de négocier des accords de licence avec des constructeurs de smartphones pourrait ne pas aller plus loin. On se souvient que Steve Jobs, comme cela est décrit dans sa biographie, vouait une haine acharnée contre Android, qu’il considérait comme du vol. Il était d’ailleurs prêt à mener une « guerre thermonucléaire » pour éradiquer le système d’exploitation mobile de Google. Reste à savoir si Apple poursuivra dans cette voie, ou choisira au contraire de profiter lui aussi du succès d’Android.

Advertisements

Ailleurs sur le web