Orange promet un "arsenal de ripostes" pour contrer Free Mobile

Orange promet un « arsenal de ripostes » pour contrer Free Mobile

Alors que Free Mobile doit arriver au plus tard la semaine prochaine, Orange ne semble pas plus inquiet que cela et promet un « arsenal de ripostes commerciales » pour répondre à Free.

Publié le 2 janvier 2012 - 14:00 par La rédaction

Orange a dopé ses ventes de forfaits à Noël

D’ici 10 jours maximum, et on l’espère avant, Free Mobile se lancera sur le marché de la téléphonie mobile en tant que quatrième opérateur. Alors que le réseau et les structures sont prêts depuis la mi-décembre 2011, Free Mobile s’est fait désirer, faisant monter la pression autour de son lancement, notamment du côté des concurrents SFR, Bouygues Telecom et Orange.

Ce dernier a d’ailleurs vu d’un très bon oeil l’absence remarquée de Free Mobile, puisque les ventes de forfaits, surtout ceux dédiés aux smartphones, ont augmenté durant les fêtes de Noël. 420 000 forfaits smartphones ont été enregistrés par Orange le mois dernier, soit une augmentation de 19 % par rapport à Noël 2010.

Orange : même pas peur de Free Mobile

Orange ne compte d’ailleurs pas en rester là. Dans un entretien accordé au Figaro daté de ce lundi, Stéphane Richard, PDG d’Orange, promet « tout un arsenal de ripostes commerciales prêtes pour répondre très rapidement aux offres de Free », en précisant que « tout ne se résume pas à un prix ». L’une des principales forces de frappe d’Orange selon son PDG, c’est sa « segmentation marketing ». Autrement dit, proposer une multitude d’offres adaptées aux besoins de chacun, aussi bien pour « la mamie du Cantal » que le « geek à Paris ».

Orange compte également s’appuyer sur son réseau, déclaré meilleur de France selon l’Arcep. Sauf que sur la majorité du territoire, Free utilisera ce même réseau en itinérance, du moins dans un premier temps. Sur ce point Stéphane Richard se dit même prêt à accueillir Free Mobile pour la 4G en zone peu dense, puisque Free n’a pas obtenu de licence 4G sur les « fréquences en or » 800 MHz, rappelant que la concurrence entre les deux opérateurs « est rude, mais elle s’exerce dans un climat serein et respectueux ».

Publicité

Ailleurs sur le web