Voilà des résultats plutôt surprenants rapportés par NDP DisplaySearch. La 3D aurait trouvé son public en Chine et en Europe dans une moindre mesure, alors qu’aux États-Unis elle serait carrément délaissée, notamment au profit des fonctions Smart TV.

Au cours du dernier trimestre, le taux de pénétration des téléviseurs 3D serait ainsi deux fois plus important en Chine qu’outre-Atlantique. En Europe, les consommateurs seraient également intéressés par la 3D, mais seraient en revanche freinés au moment de l’achat par le ramdam pessimiste autour de la conjoncture économique. Rappelons qu’un téléviseur 3D est légèrement plus cher qu’un téléviseur normal doté des mêmes spécificités techniques, sans compter le prix des lunettes (pas franchement données dans le cas de lunettes 3D actives).

D’autres raisons sont invoquées pour expliquer le peu d’attrait pour la 3D, aux États-Unis, mais aussi dans d’autres pays. Le peu de contenus 3D disponibles, aussi bien sur supports physiques (Blu Ray) qu’à la télévision (Canal + va d’ailleurs arrêter sa chaîne en relief) ou le manque de compréhension autour des types de 3D (avec ou sans lunettes, active ou passive, etc.) sont souvent pointés du doigt.

Les attentes en 2012 en matière de téléviseurs (3D, technologie LED, fonctions TV connectées, augmentation de la résolution) feront d’ailleurs l’objet d’un dossier sur Zone-Numérique au cours de la semaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here