La direction de RIM bientôt débarquée ?

La direction de RIM bientôt débarquée ?

Pour essayer de redresser la barre, le conseil d’administration de RIM songerait à renvoyer ses deux coprésidents historiques et cofondateurs Mike Lazaridis et Jim Balsillie.

Publié le 5 janvier 2012 - 15:15 par La rédaction

Secouée depuis plusieurs mois, RIM ne sait plus quoi faire pour améliorer sa situation. Selon le Financial Post, la société canadienne pourrait se séparer de ses deux coprésidents et cofondateurs Mike Lazaridis et Jim Balsillie. Ils pourraient être remerciés dès la fin du mois et remplacés par un autre membre du conseil d’administration, Barbara Stymiest. Il leur est notamment reproché de cumuler les mandats de coprésidents exécutifs et coprésidents du conseil d’administration, laissant peu de marge de manoeuvre.

Les têtes des deux figures historiques de RIM seraient réclamées des membres du conseil d’administration, appuyé par de nombreux actionnaires mécontents de la situation de l’entreprise en 2011. Il est vrai qu’il y a urgence : l’action de RIM a perdu 75 % de sa valeur en un an, les ventes s’effondrent, que ce soit pour les smartphones BlackBerry (la chute est compensée par de bonnes ventes en Europe), mais surtout pour la Playbook, véritable échec commercial (seulement 150 000 tablettes écoulées durant le dernier trimestre). Sans parler de la panne réseau qui a affecté de très nombreux utilisateurs de BlackBerry dans le monde pendant plusieurs jours, écornant au passage encore un peu plus l’image du Canadien.

2012 ne s’annonce pas pour l’instant sous de meilleurs auspices. Le retard annoncé de son futur système d’exploitation mobile, BlackBerry 10, au 2e semestre, n’augure rien de bon pour les ventes de smartphones. RIM pourrait ainsi perdre encore un peu plus de terrain, notamment outre-Atlantique. Premier fabricant aux États-Unis en 2009 en termes de parts de marché, RIM a terminé à la troisième marche du podium fin 2011, devancé par Apple pour iOS et les constructeurs embarquant Android.

Advertisements

Ailleurs sur le web