Free Mobile : lancement des forfaits mardi à 8 h 30

Free Mobile : lancement des forfaits mardi à 8 h 30

Après avoir joué au chat et à la souris avec les journalistes et les internautes durant la semaine dernière, Free Mobile va officialiser son lancement demain matin à 8 h 30. 

Publié le 9 janvier 2012 - 10:37 par La rédaction

Free Mobile annoncé mardi matin à 8 h 30

Enfin ! Le jeu de pistes autour de Free Mobile a pris fin ce matin, avec l’invitation presse envoyée aux rédactions pour un événement au siège de Free, 16 rue de la Ville l’Eveque, dans le 8e arrondissement de Paris. La présentation des forfaits Free Mobile débutera demain matin à 8 h 30.

Pour accompagner le carton d’invitation, Free joue une dernière fois la provocation, en donnant la définition du mot Free : « [fri] adj. Qui est libre, sans engagement, sans contrainte, sans limite, libéré, affranchi ». Que faut-il en déduire ? Que les forfaits seront à tous à base d’illimité ? Cette fois-ci, point de suppositions : tout sera dévoilé demain matin.

Free Mobile : retour sur une campagne sacrément geek

Avant d’officialiser son offre Free Mobile, Xavier Niel et ses troupes auront vraiment créé le « buzz » autour de leur offre mobile, titillant les plus geek des internautes et des journalistes. Il faut avouer qu’à Zone-Numérique, la « méthode Niel » a obtenu un accueil mitigé, entre agacement et curiosité. On peut en tout cas applaudir la stratégie adoptée, qui a fait parler de Free Mobile pendant près d’un mois sans aucune campagne pub onéreuse. Petit retour chronologique sur le jeu de pistes de Free Mobile.

Le 13 décembre, Xavier Niel envoie sur Twitter « The tocket is on launchpad », soit « la fusée est sur le pas de tir ». C’est d’ailleurs son seul tweet. Quelques jours plus tôt, le même Xavier Niel promet un lancement « avant le 15 janvier ». Il y est obligé, le lancement en accord avec l’Arcep ayant pour date butoir le 12 janvier. Puis silence radio jusqu’à début janvier, démontant une à une les hypothèses de déploiement de Free Mobile avant les fêtes de fin d’année.

Le 2 janvier, nouvelles rumeurs : cette fois, c’est la bonne, Free Mobile sera lancé avant la fin de la semaine. Encore raté ! Les hypothèses du Nouvel Obs s’avèrent fausses, malgré de nombreux indices plus ou moins probants. L’apparition d’une fusée sur le site live.free.fr laisse penser à une officialisation imminente. S’en suivent une vraie chasse au trésor sur la Toile, où les plus débrouillards parviennent à déchiffrer (ou pas) certains codes. On parle d’un lancement à 13 h 37 au plus tard vendredi, d’un forfait à 15.99 euros TTC par mois.
Parallèlement, des petits malins essayent de surfer sur la vague Free Mobile et envoient de fausses informations, qui à première vue paraissaient crédibles. C’est par exemple le cas avec un blog de « Mamie du Cantal« , devenue célèbre après les propos de Stéphane Richard, PDG d’Orange.

Vendredi 6 janvier, 13 h 38, la Révolution n’a pas eu lieu. Pour faire patienter les plus pressés, Free joue une nouvelle fois avec nos nerfs, d’une bien belle manière. Sur free.fr, les équipes de Xavier Niel cachent un « Konami code » (deux fois flèche du haut, deux fois flèche du bas, flèche gauche, flèche droite, flèche gauche, flèche droite, B, A et Entrée si vous voulez essayer), qui fait apparaitre une fusée façon « Nyan Cat », célèbre meme sur Internet, sur la musique de La Croisière s’amuse. Assurément, du côté de chez Free, on doit s’amuser. Quelques minutes plus tard, un dernier « biscuit » est donné aux internautes : la mise en ligne d’une photo de la carte SIM (adaptable micro SIM) sur le site mobile.free.fr.

Ce matin, le visuel a changé, avec une ultime provocation envers les concurrents de Free Mobile. Cachée dans le code source (Ctrl-U ou Cmd-U sur Mac), cette phrase, « Ca y est : on harnache les chevaux aux roulottes. La caravane se met en route vers le château. Le château est enfin en vue mais on n’aperçoit pas encore bien les pelouses », qui fait évidemment référence aux propos de Martin Bouygues qui avait déclaré « Je me suis acheté un château, ce n’est pas pour laisser les romanichels venir sur les pelouses ». Dans le vocabulaire geek, on appelle cela un headshot.

La fusée façon « Nyan Cat » cachée par un Konami Code sur le site Free.fr.
Les geeks ont du apprécier.
 
Vos réactions sur le forum





Ailleurs sur le web



Article précédent
«
Article suivant
»