Bilan CES 2012 : retour sur les smartphones et les tablettes

Bilan CES 2012 : retour sur les smartphones et les tablettes

Après une semaine d’annonces au rythme soutenu, voici un retour plus en détail sur ce que le CES 2012 a offert en nouveautés du côté des smartphones et tablettes.

Publié le 17 janvier 2012 - 16:25 par La rédaction

CES 2012 : Sony affirme son émancipation

Exit Sony Ericsson, welcome Sony Mobile Communications. S’il fallait retenir une seule chose de ce CES 2012 en matière de smartphones, c’est bien cette annonce. Alors qu’on attendait plutôt la mi-2012 pour voir des terminaux mobiles Sony, le Japonais a tenu à clarifier les choses dès le début de l’année. Concrètement, il faudra compter sur le constructeur sur le marché des smartphones Android.

Pour y arriver, Sony a fait du Xperia S, connu sous les appellations Xperia Arc HD ou Nozomi, son fer de lance pour ce début 2012. Oubliés les processeurs simple coeur des Xperia Arc et Xperia Arc S, place aux puces double coeur, cadencées ici à 1.5 GHz, pour le Xperia S. Surtout, Sony voit grand pour son haut de gamme version 2012. Là où le Xperia Arc S se contentait d’une dalle 3.5″, le Xperia S pousse à 4.3″, et opte surtout pour une définition HD 720p. On arrive ainsi à une densité de pixels record de 342 dpi.

Les capteurs 12 mégapixels Exmor R (vidéo 1080p) au dos et 2 mégapixels (enregistrement 720p) en façade feront de ce smartphone Android un appareil photo complémentaire de qualité. Seul reproche à faire : la version Android Ice Cream Sandwich ne sera pas native, il faudra patienter, pas pour longtemps assure-t-on du côté de Sony, pour une mise à jour. Commercialisation prévue début mars en Europe, à un prix encore inconnu.

CES : confirmations pour l’écran Full HD sur le haut de gamme et la tablette bon marché performante

Du côté des tablettes, deux nouveautés sont à se mettre sous la dent. La première, c’est l’adoption d’écrans Full HD (1920 x 1080 pixels) pour les tablettes haut de gamme, notamment du côté d’Acer avec l’Iconia Tab A510 (ex-A700) ou d’Asus, avec sa Transformer Prime HD, qu’il faut désormais appeler Eee Pad Transformer 700 Series. Elles devraient arriver au printemps pour la première et durant l’été pour la seconde. Cette évolution est évidemment dans l’air du temps et devrait être suivie par de nombreux constructeurs (Samsung, Apple, HTC, Motorola) dans les mois à venir.

Autre nouvelle plus ou moins attendue, c’est l’apparition de tablettes bon marché, mais pas forcément au rabais. Pour le coup, Asus a frappé fort avec l’annonce de la MeMo 370T, une tablette Android 7″ dotée d’un processeur quad coeur Nvidia Tegra 3 et d’Android Ice Cream Sandwich, le tout pour 249 dollars. On attend toutefois plus d’informations au sujet de cette tablette, mais on voit bien que les prévisions pré-CES semblent se confirmer.

Un peu dans le même genre, Viewsonic a présenté une autre tablette 7″ dotée d’Android 4.0, la ViewPad E70, qui devrait être commercialisée en mars prochain à 169 dollars. C’est peut-être le commencement d’un glissement vers le bas des prix des tablettes Android, ce qui sera une très bonne nouvelle pour l’utilisateur… et son porte-monnaie.

En attendant Intel et Windows 8

Le CES 2012 aura également été la promesse de l’arrivée de deux acteurs majeurs du monde informatique, en l’occurrence Intel et Microsoft, bien que les effets de ces lancements ne se feront sentir que d’ici la fin de l’année. Pour le premier, c’est l’arrivée sur le marché après des années de tergiversations, de tentatives et autant d’échecs pour imposer son architecture x86 au monde de la mobilité, ultradominé par les puces ARM. 2012 sera donc l’année des premiers smartphones et tablettes fonctionnant sous processeurs Intel Medfield, tels que le Lenovo K800 ou les projets chez Motorola. Les premières prises en main révèlent une puissance et surtout une autonomie au rendez-vous. Prometteur.

2012 sera aussi l’année de Microsoft, qui entend se faire une place sur le marché des tablettes avec Windows 8, conçu à la fois pour ordinateur et ardoise tactile. En revanche, les informations autour de Windows 8 auront été à l’image de la dernière conférence de Steve Ballmer dans le cadre du CES : sans saveur et sans réel intérêt. Le fait d’avoir placé sous cloche les quelques exemplaires de tablettes fonctionnant avec l’OS mobile de Microsoft n’y est pas du tout étranger… On espère que la bêta publique prévue pour février permettra d’y voir plus clair, avant un déploiement prévu d’ici l’automne.

Globalement, pour les principaux fabricants de smartphones et tablettes, les annonces ont été timides,
sauf peut-être du côté de Huawei et son smartphone Android ultrafin
Ascend P1 S (6.8 mm d’épaisseur, nouveau record) ou Nokia qui réaffirme son envie de s’imposer sur le marché américain avec le Lumia 900. Le gros des annonces
devrait intervenir dans un peu plus d’un mois, au Mobile World Congress
de Barcelone. Nous y serons.

Advertisements

Ailleurs sur le web