Bilan CES 2012 : retour sur les téléviseurs

Bilan CES 2012 : retour sur les téléviseurs

Après une semaine d’annonces au rythme soutenu, voici un retour
plus en détail sur ce que le CES 2012 a offert en nouveautés du côté des téléviseurs.

Publié le 19 janvier 2012 - 16:30 par La rédaction

La révolution 3D n’a pas eu lieu

Preuve que la 3D n’est pas encore le standard que tous les consommateurs attendent, les constructeurs ont évidemment proposé de la 3D active, passive ou autostéréoscopique (même si cette dernière fait figure d’exception), mais pas sur tous les nombreux modèles. Certes, la 3D débarque de plus en plus sur des téléviseurs de milieu de gamme, mais le manque de contenus est encore criant. Le sport pourrait peut-être apporter un vent de fraîcheur bienvenu, avec deux échéances majeures cet été : l’Euro de football et surtout les Jeux Olympiques de Londres.

On retiendra avant tout les efforts de certains fabricants, comme LG, qui a présenté sa nouvelle génération d’écran Cinema 3D Display (3D passive). Sur un téléviseur de grande taille (supérieur à 46 pouces), le résultat était assez probant. Mention spéciale pour la 3D sur le téléviseur géant 84 pouces 4K de LG, tout simplement époustouflante. Cette édition 2012 du CES nous aura en tout cas confirmé que la 3D passive est à l’heure actuelle celle qui offre le meilleur compromis entre rendu esthétique et confort.

Des téléviseurs toujours plus connectés

La 3D, on l’aura compris, il faudra revenir un peu plus tard dans l’année. En revanche, pour les TV connectées, c’est maintenant ! Tous les fabricants ont annoncé leurs nouveautés concernant les solutions logicielles autour du téléviseur. Plus d’interaction avec les réseaux sociaux et Internet, plus d’applications, plus de partage entre les terminaux (ordinateurs, smartphones, tablettes), bref, le téléviseur est dans l’ère de la convergence. Certains regretteront peut-être le manque d’uniformisation entre les constructeurs. On pense notamment à la norme HbbTV, qui s’est montrée très discrète à Las Vegas.

Cela pourrait intervenir par le biais de Google, qui montre qu’il est loin d’être mort dans le domaine, malgré une première année difficile pour sa Google TV (retrait de Logitech, service boudé par les Américains). Le géant d’Internet revient encore plus fort en 2012 avec l’appui indéfectible de Sony (de nouveaux boitiers, à l’image de la Revue de Logitech, mais pas de nouvelles télés), mais surtout avec l’arrivée de LG sur le marché. Avant pourquoi pas celle de Samsung ? Les rumeurs dans les stands du CES le suggèrent. Il faudra peut-être compter encore sur LG d’ici la fin de l’année pour proposer une V3 de Google TV, dotée d’une expérience « pure » façon Nexus sur smartphone Android.

Mais au-delà des fonctions connectées qui tendent à se démocratiser, même chez les fabricants moins importants que Sony, Samsung, LG, Sharp ou encore Panasonic, c’est surtout les différents types de contrôle qui auront été la tendance de ce début d’année. Commande vocale, gestuelle, et même par la pensée (certes, à l’état de concept), c’est à vous de choisir. Pour l’instant, difficile de se faire une idée définitive, tant les démonstrations chez les uns et les autres ont été quelque peu perturbées par certains bugs. Mais cela reste globalement prometteur. Ceci dit, la bonne vieille zappette est encore loin d’avoir disparue, quoique… Elle pourrait tout simplement évoluer, en proposant un clavier complet pour naviguer plus facilement sur Internet, et même un trackpad capable de gérer le multipoint. C’est en tout cas dans ce sens que les fabricants vont (LG, Sony).

Et toujours plus spectaculaires

Que serait le CES s’il n’y avait pas un peu de démesure ? Outre le téléviseur LG 84″, évoqué un peu plus haut, qui embarquait en plus de ses 6 millions de pixels (définition Quad Full HD ou 4K), les véritables stars de ce CES 2012 ont évidemment été les téléviseurs OLED chez Samsung (Series ES9000) et LG (55EM9600). Ultrafins, dotés d’un temps de réponse quasi immédiat, d’un contraste infini, d’un noir profond, etc., les téléviseurs OLED de 55″ ont séduit journalistes et badauds venus à Las Vegas. Il n’y avait qu’à voir le nombre de personnes qui s’amassaient autour de ces téléviseurs sur leurs stands respectifs pour s’en rendre compte.

Sony, en revanche, a surpris son monde, avec son Crystal LED. Le Japonais, pourtant pionnier dans l’aventure OLED, dit aujourd’hui se concentrer sur sa propre technologie, le Crystal LED donc, qui pourrait se résumer à un téléviseur Nano LED poussé à l’extrême. Sony avance les mêmes améliorations et performances que la technologie OLED, pour un coût de fabrication et donc un prix de vente beaucoup moins important. Rappelons qu’il faudra débourser aux alentours de 8000 dollars pour s’offrir un TV OLED de 55 pouces chez LG ou Samsung.

Signalons également quelques concepts intéressants, tels que l’écran fenêtre transparent de Samsung, le TV OLED transparent chez Haier, les TV portables du côté de Sharp ou encore le téléviseur Lenovo fonctionnant sous Android Ice Cream Sandwich.

Moins de références dans les catalogues

Enfin, crise oblige, et surtout dans le secteur de l’industrie télévisuelle, les fabricants ont revu à la baisse le nombre de leurs références (sauf Haier, qui souhaite glaner des parts de marché sur le brun après s’être fait une belle place sur le blanc). Nombreux sont ceux qui ne renouvelleront pas la totalité de leur gamme avant quelques mois, à l’image de Sharp. Le Japonais ne procèdera pas au rafraichissement de ses téléviseurs à petite diagonale (inférieure à 46 pouces) avant l’automne prochain et une présentation à l’IFA 2012 de Berlin.

On évoque aussi de nouvelles tailles d’écran sur la technologie LED pour les mois à venir, notamment 39 pouces et 50 pouces, afin de produire des dalles plus rentables (rapport coût de fabrication/prix de vente), qui viendront compléter ou parfois remplacer les tailles d’écrans déjà existantes. Si la seconde est bienvenue sur les écrans LCD, tant l’écart est énorme entre le 46″ et le 55″, on se demande en revanche l’utilité d’une dalle 39″, au milieu des 37″, 40″ et 42″. Peut-être que nous aurons une réponse dans les résultats financiers des fabricants en fin d’année…

Advertisements

Ailleurs sur le web