Les opticiens Tamron et Tokina annoncent rejoindre la liste des fabricants impliqués dans le développement de matériel photo pour le format Micro 4:3, selon la norme et la monture adoptées par Olympus sur ses compacts hybrides Pen E-P3, Pen-EPL3 etc. et par Panasonic sur ses Lumix G, les G3, GX1, GF3, etc. Il y a quelques jours, nous annoncions la sortie de deux focales fixes Sony en monture Micro 4:3 chez Sigma (ainsi qu’en Sony E pour les NEX), et avec Tamron et Tokina, la liste des opticiens indépendants qui comptent aujourd’hui à se lancer dans le Micro 4:3 est au complet. Notez que même Samyang a sorti un fish-eye pour Micro 4:3, directement concurrent du fish-eye Panasonic Lumix G 8mm F3.5. On sait qu’une gamme de compacts à objectif interchangeable ne prend que si l’offre d’objectifs est suffisamment alléchante et aujourd’hui, les fabricants ne sont pas tous sur un même pied d’égalité en la matière. Certains sortent des appareils très intéressants, mais leur concept est pénalisé par un parc optique peu attirant. L’arrivée de Sigma, Tamron et Tokina dans le domaine pourrait changer la donne et booster l’attrait des compacts hybrides aux yeux du public.

Le consortium Micro 4:3 semble faire le plein en ces temps de CP+ (le salon de la photo qui se tient au Japon dans quelques jours), avec l’arrivée d’un autre fabricant qui se rallie à la cause du Micro 4:2 : le fabricant de matériel d’astrophotographie et de mesure japonais, Astrodesign. On ne sait pas exactement ce que le fabricant va pouvoir sortir en Micro 4:3, mais il est actuellement à la pointe de la technologie et très présent dans les domaines de la vidéo avec des enregistreurs vidéo 4K ou 3D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here