iPhone : le jailbreak en passe de redevenir illégal aux Etats-Unis ?

iPhone : le jailbreak en passe de redevenir illégal aux Etats-Unis ?

Le jailbreak des smartphones, dont l’iPhone est la principale cible, pourrait redevenir illégal aux Etats-Unis d’ici l’an prochain. 

Publié le 28 janvier 2012 - 8:59 par La rédaction

Apple veut rendre le jailbreak de l’iPhone à nouveau illégal

Peu de gens le savent, mais aux États-Unis, le jailbreak d’un smartphone, notamment d’un iPhone, cible privilégiée par ce type de déverrouillage, est légal depuis juillet 2010. La décision vient du Copyright Office, qui stipule que  » rendre le système d’exploitation d’un terminal interopérable avec une application créée indépendamment qui n’a pas été approuvée par le fabricant ou le créateur de son système d’exploitation, les modifications qui sont faites uniquement dans le but de cette interopérabilité relèvent de l’usage raisonnable ».

Pourtant, Apple cherche depuis cette décision de rendre à nouveau illégal la procédure de jailbreak. Pour ce faire, la firme joue évidemment la carte de la violation de propriété intellectuelle, notamment au niveau du bootloader et de l’OS en général, selon les accords du Digital Millennium Copyright Act (DMCA).

L’exception du Copyright Office réexaminée l’an prochain

Apple a d’ailleurs un atout en main, puisque la décision prise en juillet 2010 est temporaire, car exceptionnelle. Or, un verdict exceptionnel rendu par le Copyright Office doit être réexaminé tous les trois ans. La procédure vient d’ailleurs de démarrer. L’Electronic Frontier Foundation, de crainte de voir à nouveau les smartphones rendus illégaux en cas de jailbreak, en appelle à la « communauté » et demande à ce qu’elle réagisse. Une pétition est également en ligne. L’EFF réclame en plus de l’allongement de l’exception du jailbreak, son extension aux tablettes et aux consoles de jeux portables.

Rappelons que le jailbreak définitif d’iOS 5 pour l’iPhone 4S et l’iPad 2 est disponible depuis la fin de la semaine dernière. En un week-end, près d’un million d’appareils ont été ainsi déverrouillés.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *