En octobre dernier, Sony annonçait avoir racheté les 50 % de sa coentreprise à Ericsson. Ce rachat, pour un montant de 1.05 milliard de dollars, mettait un terme à une aventure commune de 10 ans dans le monde de la téléphonie mobile. Il ne manquait plus que l’accord des instances compétentes pour valider ce rachat. C’est désormais chose faite, puisque la Commission Européenne vient de donner son accord, rapporte Reuters.

Rappelons que Sony n’a pas attendu cet accord pour présenter le Xperia S au CES 2012, premier smartphone estampillé Sony tout court. Onze autres smartphones sous Android devraient débarquer dans l’année.

Le Xperia S sera d’ailleurs disponible en France fin mars ou début avril, au prix de 499 euros nu.


Le Sony Xperia S, premier smartphone du Japonais après le rachat des parts Ericsson
dans leur ancienne coentreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here