Interrogé la semaine dernière par la Commission des affaires numériques de l’Assemblée nationale, Xavier Niel a reconnu certains couacs, notamment sur la portabilité du numéro parfois trop longue. Il remet en cause le fonctionnement du GIE EGP, l’organisme en charge de la portabilité en France, qui ne traite pas assez de dossiers par jour. Selon le GIE, entre 35 000 et 40 000 dossiers sont actuellement traités par jour, alors qu’en temps normal, ce nombre n’excède pas 15 000.

Xavier Niel a par conséquent interpellé Eric Besson, sur Twitter (le ministre est par ailleurs très présent sur le site de micro-blogging), demandant notamment au gouvernement de « faire son job », c’est à dire de faire en sorte que la loi soit respectée (portabilité en maximum 3 jours).

Le ministre a pris en considération les réclamations de Free Mobile et a sommé le GIE d’augmenter sa capacité de traitement de dossiers, rapporte PCINpact qui a mis la main sur un courrier du ministre envoyé à l’organisme. Celui-ci doit en effet doubler le nombre de dossiers traités, pour le porter à 80 000 quotidiennement. De son côté, l’Arcep a également réclamé du GIE EGP d’accélérer les traitements de dossiers. Une première réunion avec les représentants des différents opérateurs s’est tenue vendredi dernier, où le GIE s’est engagé à proposer des mesures d’ici vendredi prochain pour traiter plus de dossiers par jour.


Xavier Niel sur Twitter (@xavier75)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here