Le Nikon S6300 est un des APN de la gamme Coolpix qui nous a le plus emballés. Certes, point de capteur GPS ou de zoom 18x comme sur le Nikon S9300, mais tout de même, il réalise une synthèse réussie des qualités qui font un bon compact numérique actuel avec un capteur CMOS rétroéclairé, un objectif à la plage de focales qui reste ultrapolyvalente, 25-250mm, la vidéo Full HD, des fonctions dérivées du CMOS et un positionnement prix particulièrement attractif, car vendu 179 euros en prix tarif.

CMOS rétroéclairé, vidéo Full HD, HDR…

Le Nikon Coolpix S6300 offre le même capteur CMOS rétroéclairé que le S9300, le haut de gamme des ultrazoom Nikon pour 2102. On connait cet imageur pour l’avoir vu officier chez Sony l’an dernier, sur le Cyber-shot DSC-HX9. Il offre, comme son prédécesseur 12 mégapixels, une excellente qualité d’image en hautes sensibilités. Mais il permet aussi d’offrir des fonctions drivées de sa capacité d’acquisition rapide comme l’enregistrement de vidéo en Full HD en progressif, le mode HDR qui permet de se sortir de situations de contre-jour ou encore la prise de vue panoramique par simple balayage.
Le CMOS permet aussi de prendre une photo 3D. Pour simuler la différence de point de vue nécessaire à la reconstitution de la vision humaine stéréoscopique et à l’impression de relief, le Nikon S6300, après avoir pris la première photo, doit être décalé sur son côté, il analyse alors ce qu’il voit et quand la parallaxe est suffisante, il déclenche tout seul. Les modes photo 3D fleurissent sur les compacts numériques. Si vous les utilisez, n’hésitez pas à venir témoigner sur notre page Facebook.

L’an dernier, son prédécesseur était le Coolpix S6200. Il n’offrait qu’u simple capteur CCD de 10 mégapixels. D’une génération à l’autre, l’avantage fonctionnel pour l’utilisateur est très important.

Objectif 25-250mm

Mais le Coolpix S6300 offre aussi un zoom optique 10x, une amplitude de focale qui suffit à la plupart de nos usages même si aujourd’hui, on voit des compacts 18x, 20x, voire 21x arriver sur le marché un peu comme si la course aux mégapixels avait cédé sa place à la course aux amplitudes de focales démesurées. Si la prouesse optique nous impressionne et que l’on appréciera forcément d’utiliser un APN qui va du 25mm au 500mm, voire du 24mm au 1000mm comme sur le nouveau bridge Nikon Coolpix P510, bénéficier d’un objectif qui peut offrir à la fois du 25mm et du 250mm dans un même boitier reste un must, parfait pour un appareil de voyage qui ne pèse que 160 grammes avec batterie et carte mémoire.

Prix étudié

Un autre atout du Nikon Coolpix S6300 est son prix. S’il n’est pas un premier prix, lancé à 179 euros, il offre un package technologique dense pour ce prix et une richesse fonctionnelle qui bénéficiera à ses acquéreurs, pour la moitié du prix d’un compact 20x. Pour justifier un prix attractif, le S6300 fait quelques concessions, comme sur l’écran qui est un simple 2,7″ de 230 000 pixels ou sur son système de stabilisation d’image qui n’est pas optique, mais mécanique.
Nikon Coolpix S6300
Objectif 25-250mm et vidéo Full HD

Nikon Coolpix S6300
Ecran 2,7″ / 230 000 points

Nikon Coolpix S6300
Le Coolpix S6300 est proposé à 179 euros…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here