Le succès de l’Amazon Kindle Fire se confirme

En un mois et demi, l’Amazon Kindle Fire a fait mieux que toutes les autres tablettes, hormis l’iPad 2, évidemment. C’est ce que révèle une analyse des ventes réalisée par iSuppli. La tablette du géant du e-commerce se paie même le luxe de se vendre mieux que la star du marché sur Android, la Samsung Galaxy Tab, au cours des trois derniers mois : 3.9 millions d’unités écoulées pour la première contre 2.1 millions pour la seconde. Amazon représente ainsi 14 % des parts de marché pour le dernier trimestre 2011, loin derrière Apple (57 % de PDM), mais devant Samsung (8 %) et Barnes & Noble (7 %). Asus ferme difficilement la marche du Top 5 mondial, avec 2 % de PDM. Sur l’ensemble de l’année, le palmarès s’établit ainsi : Apple (62 % PDM), Samsung (9 %), Amazon (6 %), Barnes & Noble (5 %) et Asus (3 %).

Asus et RIM tirent la langue

D’ailleurs, si l’on regarde l’évolution entre 2010 et 2011, l’on s’aperçoit qu’Asus a vu ses ventes fléchir sur la fin de l’année, passant de 801 000 tablettes sur le dernier trimestre 2010 à 612 000 un an plus tard. Ce revers peut s’expliquer en partie par l’annonce en novembre de l’Eee Pad Transformer Prime et de sa livraison tardive (fin décembre, voire début janvier dans certains pays, dont la France).

Pour RIM, la situation est pire puisque le Canadien ne figure même pas dans le Top 5 des constructeurs, laissant présager des ventes quasi confidentielles. Peut-être que la mise à jour logicielle de sa Playbook permettra de faire partir les ventes à la hausse pour le 1er trimestre 2012. Réponse dans quelques semaines.

Source : iSuppli

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here