Le Darfour ravagé sur Google Earth

Le Darfour ravagé sur Google Earth

Le moteur de recherche Google et le Musée américain du mémorial de l’Holocauste ont lancé un projet cartographique en ligne afin de fournir ce que le musée estime être des preuves des atrocités commises au Darfour.

Publié le 12 avril 2007 - 0:00 par La rédaction

Plus de 200.000 personnes ont été tuées dans cette province de l’ouest du Soudan depuis 2003, et certaines de ces violences (que les Etats-Unis ont qualifiées de premier génocide du siècle) sont détaillées sur le service de cartographie du moteur de recherche, Google Earth. Reuters précise que les utilisateurs du site peuvent ainsi zoomer sur le Darfour et observer plus de 1.600 villages endommagés ou détruits, qualifiés par le musée de l’Holocauste comme les preuves d’un génocide. Le gouvernement du Soudan a toujours nié qu’un génocide soit en cours au Darfour.

Les ruines de plus de 100.000 maisons, écoles, mosquées et autres structures détruites par les milices arabes « djandjaouids », soupçonnées d’être envoyées par le gouvernement de Khartoum, sont également visibles sur le site. Baptisé « Crise au Darfour », ce projet est le premier de l' »Initiative cartographique de prévention du génocide » lancée par le musée pour fournir assez vite des informations aux gouvernements, et les inciter à agir. « Nous espérons que cette importante initiative avec Google rendra plus difficile au monde d’ignorer ceux qui ont le plus besoin de nous », a commenté la directrice du musée, Sara Bloomfield.

Le Département d’Etat américain, des organisations non-gouvernementales, les Nations unies et des photographes indépendants font partie des sources qui alimentent le projet. En france, l’association « Sauver le Darfour » est très active sur le sujet.

 

Advertisements

Ailleurs sur le web