Asus PadFone, le terminal 3-en-1

L’Asus PadFone, c’est presque une vieille histoire. Elle commence en mai 2011, lors d’une première présentation au Computex. Et puis, plus rien pendant des mois, avant un bref retour en décembre dernier, avec la promesse d’une officialisation pour le Mobile World Congress 2012. Nous y sommes donc, et Asus n’a pas menti, puisque voici l’Asus PadFone, un smartphone 3-en-1 muni de ses accessoires.

Le PadFone est avant tout un smartphone, propulsé par le tout dernier processeur double coeur de Qualcomm, le SnapDragon S4 couplé à un GPU Adreno 225 et par Android Ice Cream Sandwich. L’Asus PadFone est doté d’un appareil photo 8 mégapixels, avec autofocus et ouverture à f/2.2, 16 à 64 Go de stockage extensible par microSD, d’une batterie 1520 mAh, d’un port HDMI, d’un GPS. Côté connectique, c’est complet avec 3G+, WiFi, Bluetooth 4.0. Enfin l’écran de 4.3″ affiche une résolution qHD (960 x 540 pixels).

Mais surtout, l’Asus PadFone peut être intégré dans une station d’accueil un peu particulière, puisqu’il s’agit d’une tablette tactile. Sans le PadFone, la tablette n’est pas fonctionnelle, c’est une coquille vide. En revanche, avec le PadFone, elle offre toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’une tablette. Et cerise sur le gâteau, la tablette peut accueillir un dock clavier, à la manière d’une Transformer Prime. On pourra ainsi utiliser son PadFone comme un netbook. Un stylet, qui fera également office d’antenne (oui oui…) sera au menu. Le Galaxy Note 10.1 semble être visé ici.

Asus a indiqué que le PadFone sera commercialisé au mois d’avril. Le constructeur n’a toutefois pas précisé de prix, mais on l’imagine assez conséquent pour ce terminal hybride au concept plutôt intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here