C’est avec surprise que nous avons appris qu’Orange allait commercialiser un smartphone doté d’un processeur Intel Medfield dans les semaines à venir. Ce n’est pas le fait de voir qu’un opérateur propose ses propres terminaux, c’est plutôt monnaie courante, mais en temps normal, il s’agit plutôt de téléphones aux caractéristiques assez modestes. Or le Santa Clara (nom de code en référence de la ville où se trouve le siège d’Intel) est tout sauf un smartphone modeste.

Orange Santa Clara, avec processeur Intel Medfield

C’est donc en collaboration avec Intel qu’Orange va commercialiser son premier vrai smartphone. Le pari est plutôt risqué, tant l’architecture x86 est nouvelle sur le segment de la mobilité (les premiers concepts ont été dévoilés il y a à peine plus d’un mois, au CES 2012). Le Santa Clara repose donc sur un processeur Medfield cadencé à 1.6 GHz. Il fonctionne avec Android Gingerbread, mais une mise à jour vers Ice Cream Sandwich est d’ores et déjà prévue. Le Santa Clara dispose en outre d’un Go de mémoire vive, de 16 Go de stockage interne, d’un écran 4 pouces (résolution 1024 x 600 pixels), d’un appareil photo 8 mégapixels. USB, GPS, NFC, HDMI, mais aussi Bluetooth et WiFi seront présents.

Le design et les dimensions du Santa Clara sont somme toute classiques pour un smartphone Android de 4 pouces : 123 x 63 x 9,99 mm.

Orange a indiqué que le Santa Clara débarquera d’ici cet été, évidemment en France et au Royaume-Uni où l’opérateur existe. Il devrait en tout cas proposer quelques avantages par rapport à certains concurrents, notamment grâce aux services partenaires de l’opérateur, tels que Deezer, DailyMotion ou encore la TV d’Orange.

Il faudra tout de même juger sur pièces l’autonomie et la puissance des processeurs Intel Medfield, principales inconnues par rapport aux puces ARM de la concurrence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here