Les processeurs de dernière génération Intel Ivy Bridge se font attendre. La semaine dernière, nous évoquions un délai supplémentaire pour la commercialisation des processeurs Ivy Bridge double coeur, délai expliqué par les stocks encore importants de processeurs Sandy Bridge. Mais ce n’est pas la seule raison, de l’aveu même d’Intel.

Le fondeur a en effet confirmé rencontrer quelques difficultés à produire ses puces, à l’architecture plus complexe car gravées pour la première fois en 22 nm, rapporte le Financial Times. Alors que le lancement de la majorité des nouveaux processeurs était attendu pour le début du mois prochain, le retard supplémentaire serait estimé à dix semaines, ce qui repousserait la sortie des Ivy Bridge double coeur au mois de juin. Sont notamment concernés les puces à destination des ordinateurs portables, classiques ou ultrabooks (processeurs ULV, pour ultra-low voltage). Les processeurs quad coeur, notamment pour les ordinateurs de bureau, seront livrés avec un léger retard, d’ici la fin du mois d’avril.

Il ne faut pas s’attendre à des nouveautés chez les constructeurs d’ordinateurs, dont Apple, avant plusieurs semaines encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here