Le nouvel iPad aura été à ce jour l’iPad à connaître l’envol le plus fulgurant avec trois millions d’exemplaires écoulés depuis vendredi dernier, le 16 mars, date de sa première disponibilité. A titre de comparaison, malgré l’énorme engouement pour la première tablette du genre, l’iPad première génération, il aura fallu plus d’un mois pour atteindre le seuil des trois millions d’iPad vendus. Selon Philipp Schiller, le grand patron du marketing chez Apple, l’écran Retina a été plébiscité par les acquéreurs potentiels. Il est certain que l’attente était importante puisque l’iPad 2 avait fait l’impasse sur la technologie d’affichage Retina, décevant certains candidats au passage à l’iPad millésime 2011.

Le lancement a été également une réussite logistique avec un Nouvel iPad disponible dans quasiment tous les Apple Store sans rupture même si l’Apple Store en ligne connaît un délai de une à deux semaines sur le Nouvel iPad Wi-Fi seulement et de deux à trois semaines sur le Nouvel iPad Wi-Fi+4G. Faut-il y voir là la volonté d’Apple de favoriser ses Apple Stores physiques. Hier, Tim Cook a annoncé 40 nouvelles ouvertures dans l’année pour dépasser les 400 Apple Store lors de sa conférence devant indiquer au public et aux investisseurs le devenir de la gigantesque réserve de 100 milliards de dollars de cash.

Trois millions de Nouvel iPad vendus en un week-end, 100 milliards de trésorerie, 400 magasins en propre. Apple et la démesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here