Et si Orange dénonçait l’accord d’Itinérance signé avec Free Mobile ? Cette perspective, inimaginable il y a peu, est désormais de plus en plus possible. La relation tumultueuse qui lie orange et Free Mobile dont le réseau est balbutiant, ne couvrant qu’un tiers de la population, n’en est pas à un soubressaut près. Aujourd’hui, 90% des appels de Free Mobile passent par le réseau d’Orange et, comme le souligne l’ARCEP, les deux opérateurs n’ont pas assez anticipé le fait que l’offre Free Mobile allait avoir pour effet le retour massif d’anciens téléphones 2G, un réseau qui n’est pas proposé par Free Mobile, augmentant ainsi encore un peu plus le report de communications sur celui d’Orange. Free Mobile a déjà connu deux incidents majeurs avec de lourdes conséquences pour son service. Pour l’heure, les clients Orange n’ont été que peu affectés par ces incidents, mais l’opérateur indique que si ceux-ci devaient souffrir de l’insuffisante du réseau Free Mobile, il n’hésiterait pas à remettre en question l’accord d’itinérance malgré la source de revenus que celui-ci devrait générer. Mais dans un premier temps, ce serait simplement une suspension de quelques jours suite à un incident qui serait envisagée. Demain mardi, une nouvelle réunion entre cadres techniques Orange-Free Mobile aura lieu, dans une atmosphère plus tendue que jamais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here