Samsung Galaxy S III : interface humaine

Samsung Galaxy S III : interface humaine

« Conçu pour les humains et inspiré par la nature », voici comment
qualifie Samsung le Galaxy S III, troisième porte-drapeau de la gamme de
smartphones Samsung. Reconnaissance vocale, partage facilité, ergonomie
améliorée, voici le Galaxy S III et son écran 4,8″ HD Super AMOLED.

Publié le 4 mai 2012 - 9:05 par La rédaction

Le Galaxy S III côté hardware

Samsung est un grand spécialiste de la technologie AMOLED et l’implante dans ses produits premium comme c’est le cas sur le Galaxy S III qui offre un écran assez grand, 4,8″, en Super AMOLED HD. Il affiche une image de 1280 x 720 pixels. Son module photo n’est pas un 12 mégapixels comme lu ici ou là sur le net, mais bien un 8 mégapixels plus conventionnel, la même définition que celui de l’iphone 4S, son concurrent frontal. Il peut tourner des vidéos en 1080p. L’autofocus est revu avec la détection des visages. Ce module photo est complété par une caméra frontale de 1,9 mégapixel de définition.
Le Galaxy S III embarque un processeur Exynos 4 1,4 Ghz et est naturellement compatible 3G et 4G et offre à la fois le Wi-Fi a/b/g/n HT 40, le Blutooth 4.0, une puce GPS et NFC pour le paiement sans contact entre autres. Il embarque une mémoire de 16 à 32 Go et une version 64 Go sera disponible ultéroeurement. On peut augmenter la mémoire de stockage via le port microSD jusqu’à 64 Go, un plus très appréciable par rapport à l’iphone.
Le Samsung Galaxy S III est léger, il pèse 133 grammes et mesure 136 x 70,6 x 8,6mm.

Le Samsung Galaxy S III côté software

C’est la dernière version d’Android 4.0, IceCream Sandwich qui propulse le Galaxy S III. Samsung a largement revu la base Android pour apporter des plus ergonomiques et fonctionnels comme des sonneries plus sympathiques que le package de base Android. Ces ajouts exploitent la détection de votre visage, des mouvements ou de votre voix pour offrir une expérience utilisateur plus fluide. Par exemple, lorsque vous lisez un ebook, le Galaxy S III, avec sa caméra frontale, scrute le mouvement de vos yeux ce qui permet de ne pas activer la diminution de la luminosité de l’écran puisque vous lisez, et vice versa. Voilà une petite fonction bien pensée qui évite au smartphone de se mettre en veille à mauvais escient.

Publicité

Le Galaxy S III est très fin et léger, 133 gr.

Parlez à votre smartphone et secouez-le

Apple et l’iPhone 4S ont Siri, Android et le Galaxy S III ont « S Voice« , le système permet aussi bien de faire faire des recherches sur le net au smartphone comme le piloter. Samsung prend l’exemple du réveil que l’on peut mettre en pause lorsqu’il sonne, juste par la voix, ou encore augmenter le volume lorsqu’on écoute de la musique.
Reconnaissance des mouvements : le Galaxy S III se pilote aussi en le secouant ou en lui faisant faire des mouvements. Vous rédiger un texto pour un ami, mais finalement décidez de l’appeler. Il suffira de mettre le téléphone à l’oreille pour qu’il détecte ce mouvement et appelle finalement votre ami. Bien vu.

Partage

Le Galaxy S III dialogue de manière très fluide avec les autres Galaxy S III. Par exemple, il peut partager un morceau de musique de 10 Mo (en 2s) ou une vidéo de 1 Go (en 3 min) simplement en faisant se toucher les deux smartphones grâce au système Android Beam et ce, sans Wi-Fi ni signal 3G/4G. Le partage, c’est aussi la connexion du Galaxy S III à un téléviseur HD avec « AllShare Play », mais également à une tablette ou un ordinateur à distance sur un même réseau Wi-Fi, utile à la maison ou au travail.

Prix et disponibilité du Samsung Galaxy S III

Le Galaxy S III sortira fin mai dans le commerce en bleu ou blanc, d’autres coloris sortiront ultérieurement comme la version 64 Go qui viendra aux côtés des 16 Go et 32 Go. Le prix de départ pour la version 16 Go sera de 649 euros.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *