Facebook en bourse : lune de miel éphémère

Facebook en bourse : lune de miel éphémère

La Bourse semble avoir quelques difficultés à se nouer d’amitié avec le numéro 1 des réseaux sociaux. Le titre continue sa glissade.

Publié le 23 mai 2012 - 7:20 par La rédaction

C’est le vendredi 18 mai que Facebook a signé son entrée en Bourse avec un prix de 38 dollars par action, mettant pas moins de 421 millions d’actions sur le marché. Facebook, qui compte tout de même plus de 900 millions d’utilisateurs dans le monde, a ainsi pu lever 16 milliards de dollars, avec une valorisation établie à 104 milliards. Mais il semble que le fait d’aimer la Bourse ne suffise pas à réellement à s’en faire une amie…

En effet, pour sa deuxième journée au Nasdaq, le titre Facebook a perdu lundi 11% de sa valeur, pour finir à 34,03 dollars, soit 4 dollars de moins que son prix d’introduction. Hier, mardi, le titre a perdu à nouveau 8,90% pour terminer à 31 dollars en cloture. Ce sont donc pas loin de 20 milliards de dollars qu’a perdu l avaleur boursière de Facebook en quelques jours…

Il s’agit là des premiers pas de Facebook sur le marché boursier, et on peut comprendre que les investisseurs restent encore relativement prudents pour le moment. Rappelons que la publicité est la principale source de revenus du réseau social et que le retrait du groupe General Motors à quelques jours de l’entrée en bourse de Facebook a sans doute refroidi les ardeurs quant aux perspectives de croissance du groupe dirigé par Mark Zuckerberg. Facebook devrait prochainement se lancer dans la vente de biens virtuels et expérimente actuellement quelques « nouveautés » comme la monétisation de la mise en avant de statuts. Rappelons que pour ne ne pas décevoir les marchés, il faudrait selon l’analyste BIA Kensley, une
croissance annuelle de 41% sur les cinq prochaines années pour que la
valorisation de Facebook soit justifiée. Affaire à suivre donc.

Publicité

Ailleurs sur le web