Cet adaptateur avait été annoncé en même temps que cet appareil événement, qui ne cachait pas ses velléités par rapport au M9. La structure de l’adaptateur Fuji pour objectifs Leica M est réalisée en aluminium et sa platine en acier inoxydable. Il a été conçu pour conserver une distance minimale entre l’optique et le capteur, de 27,8mm, un point qui contribue à la qualité d’image du X-Pro1 dont la monture X a été travaillée dans ce sens.

Fujifilm a doté cet adaptateur de connecteurs électroniques pour que le X-Pro1 puisse dialoguer avec l’optique une fois le firmware du boîtier mis à jour en version 1.10 (disponible fin juin) moyennant une action sur le bouton situé sur la tranche de l’adaptateur. Le viseur multihybride reste actif avec les objectifs en monture M (avec adaptation des cadres collimatés à la focale) tout comme le Mr Hyde du viseur, l’EVF.

Quatre objectifs sont préréglés dans le firmware de l’appareil, les 21, 24, 28 et 35mm et l’on peut enregistrer jusqu’à 6 optiques différentes afin que le X-Pro1 corrige la distorsion, le vignetage et les aberrations chromatiques des optiques M. On peut choisir la puissance de la correction ou la désactiver et chaque défaut est paramétrable assez finement comme les aberrations chromatiques dont on peut repositionner les couches sur les axes rouge-cyan, jaune-bleu et magenta-vert sur 19 niveaux allant par exemple de -9 à +9.


L’adaptateur Fujifilm pour monter ses objectifs Leica-M sur le X-Pro1.
Disponibilité : mi-juin. Prix : 179 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here