Apple fait interdire la vente de la Samsung Galaxy Tab 10.1 aux Etats-Unis

Apple fait interdire la vente de la Samsung Galaxy Tab 10.1 aux Etats-Unis

C’est un tribunal du nord de la Californie, une juridiction fédérale, qui vient de prononcer l’interdiction de la vente de la tablette Samsung Galaxy Tab 10.1, la jugeant trop ressemblante à l’iPad et ayant la preuve que son design avait été modifié pour ressembler à la tablette signée Cupertino.

Publié le 27 juin 2012 - 11:46 par La rédaction

Dans la bataille en de multiples actes qui oppose Samsung et Apple sur la violation de multiples brevets, de part et d’autre, ainsi que sur des « soupçons » de contrefaçon tant les tablettes sont proches au point de vue de leur design, c’est Apple qui remporte une victoire importante avec l’interdiction à la vente de la tablette Samsung Galaxy Tab 10.1 prononcée par un tribunal fédéral de Californie qui a jugé avoir la preuve que Samsung avait bien modifié sa tablette de manière à ce qu’elle ressemble à l’iPad d’Apple et qualifie le dossier fourni par la firme de Cupertino de « solide ».

Samsung prend acte de cette décision de justice qui tend à mettre au grand jour la volonté de Samsung de sortir des produits ressemblants aux produits Apple. Qui n’a pas confondu un smartphone Galaxy S avec un iPhone sur les premières publicités du smartphone coréen ? Samsung commente la décision de justice américaine de façon un peu amère en avançant comme argument que cette dernière allait réduire l’offre de produits high-tech pour le grand public et précise également que le référé d’origine ne portait pas sur la ressemblance entre les deux tablettes, mais sur un brevet dont ne découlait qu’une partie de la conception de la Galaxy Tab 10.1.

L’AFP, qui relate les contours de cette décision de justice, précise qu’Apple avait dû faire un dépôt de 2,6 millions de dollars en guise de provision dans l’hypothèse où la Samsung Galaxy Tab 10.1 n’aurait pas été considérée comme violatrice du brevet Apple.

Apple semble s’acharner contre Samsung. S’il n’y a pas de fumée sans feu et que le design est en effet très ressemblant, trop pour que ce ne soit qu’une pure coïncidence, le public aurait à gagner à ce que Samsung développe sa propre identité stylistique comme l’a fait Sony avec sa Tablet S. Rappelons également que les tablettes Samsung fonctionnent sous Android, un produit « volé » selon Steve Jobs, furieux de voir un système d’exploitation mobile aussi « inspiré de iOS.

Advertisements

Ailleurs sur le web