Alors que le dernier classement de Greenpeace en novembre 2011 plaçait Apple en 4e position de son classement des entreprises les plus « vertes », la marque à la pomme a décidé de ne plus soumettre ses produits à l’EPEAT (Electronic Product Environmental Assessment Tool). Apple demande également le retrait de ses appareils ayant reçu le précieux label, qui récompense les efforts écologiques fournis par les entreprises d’électronique selon une cinquantaine de critères, de la conception de l’appareil jusqu’à sa production, sans oublier bien sûr les capacités de recyclage. Selon le président de l’EPEAT, les ambitions d’Apple en matière de design et de miniaturisation ne permettraient plus de répondre aux exigences de la norme écologique, avec en premier lieu le nouveau MacBook Pro Retina, dont les capacités de recyclage sont nulles, la faute notamment à une batterie impossible à déloger. Un « défaut » déjà pointé du doigt par les experts de iFixit, spécialistes du démontage d’appareils électroniques. Pour Apple, « la certification EPEAT n’est plus compatible avec nos décisions en matière de design« .

APPLE MacBook Pro Retina

Le nouveau MacBook Pro Retina n’est pas certifié EPEAT

Ne nous méprenons pas, si Apple a décidé de se retirer de la norme EPEAT, la firme ne tourne pas définitivement le dos à l’écologie, puisqu’elle continue de respecter d’autres standards, comme le label Energy Star, et propose également des programmes de recyclage de ses anciens appareils. Toutefois, cela pourrait avoir un certain impact économique, puisque certaines universités et entreprises américaines achètent en priorité du matériel certifié EPEAT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here