Partout dans le monde, la guerre fait rage entre les Android users et les utilisateurs d’iPhone, inconditionnels d’iOS. Aux Etats-Unis, l’avantage est clairement du côté d’Android puisque sur les trois derniers mois, plus de 54,6% des smartphones vendus étaient équipés de l’OS mobile signé Google, contre « seulement » 36,3% pour Apple d’après une étude Nielsen. A eux deux, Android et Apple monopolisent donc à 90,9% le marché des smartphones aux Etats-Unis, ne laissant donc à RIM, Windows Mobile et Symbian qu’une part infime des ventes restantes.

Selon Nielsen, au mois de juin 2012 aux Etats-Unis, 51,8% des possesseurs de smartphones disposent d’un terminal tournant sous Android

Evidemment, il faut prendre en considération le fait que de très nombreux fabricants proposent des smartphones sous Android, et notamment Samsung, HTC et Motorola, tandis que iOS n’est disponible que sur un seul terminal, l’iPhone, ce qui explique évidemment cet écart entre les deux OS. Ainsi, en ce qui concerne les fabricants, c’est bien Apple qui mène la course grâce à son iPhone avec une part de marché de 34,4%, contre 17% pour Samsung, 14% pour HTC et 11% pour Motorola. Reste désormais à attendre la sortie de l’iPhone 5, qui devrait permettre à Apple d’asseoir encore un peu plus sa suprématie, et à iOS de combler un peu son retard sur Android.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here