Windows 8 qualifié de "catastrophe" par Gabe Newell, fondateur de Steam

Windows 8 qualifié de « catastrophe » par Gabe Newell, fondateur de Steam

Pour Gabe Newell, patron de Valve et fondateur de Steam, le prochain OS de Microsoft est purement et simplement « une catastrophe ».

Publié le 27 juillet 2012 - 10:15 par La rédaction

C’est à l’occasion de la conférence Casual Connect de Seattle que le président de Valve et fondateur de Steam Gabe Newell a tenu à exprimer son opinion concernant le prochain OS de Microsoft, Windows 8. « Selon moi, Windows 8 est une espèce de catastrophe pour tout le monde dans l’espace PC. Je
pense que nous allons perdre plusieurs des meilleurs constructeurs, qui vont se retirer du marché. Je pense que les marges vont être réduites à
néant pour une large proportion. Si cela s’avère vrai, ce serait une
bonne idée d’avoir des alternatives pour se protéger de cette possibilité
 » a déclaré Gabe Newell. Des propos très critiques à l’égard de Microsoft, pour qui Gabe Newell a travaillé durant 13 ans.

MICROSOFT Windows 8
Publicité

Depuis 1996, Gabe Newell est à la tête de Valve Corporation, un studio de développement très influent à qui l’on doit notamment la saga Half-Life, mais il a également crée la très populaire plateforme de jeux dématérialisés Steam. Evidemment, Gabe Newell voit d’un très mauvais oeil l’arrivée du Windows Store, intégré à Windows 8, et qui pourrait venir concurrencer directement sa plateforme Steam. D’autres éditeurs, comme EA, Ubisoft ou Blizzard pourraient également à terme être concurrencés par le Windows Store. Pour le président de Valve, « le tactile n’est pas adapté au jeu vidéo« , et ce dernier pense d’ores et déjà au post-tactile. On rappelle quand même au passage que Gabe Newell avait également vivement critiqué la Playstation 3 à sa sortie… avant de développer Portal 2 quelques années plus tard sur la console de Sony, et de qualifier le jeu de « meilleure version de Portal 2 sur console« .


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *