Lorsque Facebook s’est lancé dans la bourse, l’action avait été valorisée à 38$, un montant sans cohérence avec la profitabilité de l’entreprise, critiqué à l’époque. Ce n’est donc pas une grosse surprise que de voir aujourd’hui l’action perdre plus de la moitié de sa valeur d’introduction en connaissant, hier à nouveau, une journée bien sombre avec une perte de 6,27% sur la journée pour finir à 19,87$ et atteindre même un point bas historique à 19,69$ dans la journée. Facebook a perdu la moitié de sa valorisation boursière, une disparition de valeur artificiellement limitée par l’impossibilité de certains de vendre leurs titres avant un certain délai, sans quoi, il y a fort à parier que l’action connaîtrait un cours encore bien plus bas. Ce cours catastrophique pose également problème à Facebook puisque le réseau social avait chèrement acquis Instagram pour un milliard de dollars, une somme encore sans rapport avec la valeur que l’on pouvait prêter au réseau social photo. Mais voilà, la majeure partie du prix de rachat d’Instagram à ses deux fondateurs était composée d’actions au prix fort, c’était une bonne affaire, mais à 19,87$, beaucoup moins. Aujourd’hui, Facebook n’a pas bouclé le volet financier du rachat d’instagram.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here