Apple en négociation avec les chaines américaines pour les diffuser sur l'Apple TV

Apple en négociation avec les chaines américaines pour les diffuser sur l’Apple TV

C’est de la volonté de proposer le contenu audiovisuel des
câblo-opérateurs et des grands networks par le biais de l’Apple TV que
la firme de Cupertino a entrepris des démarches auprès d’eux.

Publié le 19 août 2012 - 10:32 par La rédaction

Voilà quelques années que l’on imagine Apple se lancer dans la télé en proposant du contenu comme pour réitérer le succès de l’ipod et de la musique achetée sur iTunes. En attendant une éventuelle iTV dont beaucoup s’accordent à dire que nous la verrons sortir très bientôt, c’est par le biais de son petit boîtier Apple TV qu’Apple compte s’attaquer à ce marché. Pour ce faire, le Wall Street Journal annonce qu’Apple a entrepris des démarches auprès des grands câblo-opérateurs américains dans l’espoir de les voir proposer leur contenu sur l’Apple TV puis par un appareil plus évolué qui ajouterait des services avancés au simple flux vidéo comme le service « DVR » qui permet d’enregistrer le programme ou de contrôler le direct, un système généralisé en France avec les box ou le Cube de Canal Plus mais qui reste un petit luxe aux Etats-Unis. Les grands networks américains auraient également été approchés par Apple.

La nouveauté réside dans le fait que le contenu enregistré ne le serait pas sur l’Apple TV ou le disque dur de la box, mais sur les serveurs Apple, à distance. Ce système permettrait de diffuser ensuite le film ou l’émission enregistrée sur différents appareils du domicile ou de reprendre le programme préalablement mis en pause sur un autre téléviseur. On peut aussi imaginer un service fondu dans iCloud et en tout cas, Apple souhaiterait que le service soit parfaitement compatible avec l’iphone et l’ipad.

Le Wall Street Journal, qui relaie ces informations, dresse le portrait d’une interface utilisateur minimaliste et très esthétique, une signature des UI des produits Apple, avec, en prime, une interaction avancée avec les réseaux sociaux.

Apple devra certainement batailler ferme pour séduire les câblo-opérateurs et les grandes chaines US ayant eu déjà le plus grand mal à les faire accepter l’idée de proposer leurs programmes à la location sur iTunes. Les craintes des éditeurs quant à l’émergence de l’iPad, un temps vue comme une menace, ne seront pas de nature à pousser les propriétaires de contenu à offrir leur flux via l’Apple TV, renversant un peu plus leur rapport de force avec Apple.
De son côté, Apple « sous perform » dans le domaine de la vidéo et plus particulièrement de la TV en ligne avec une Apple TV qui ne propose pas d’offre véritablement alléchante de contenu contrairement aux offres de Netflix par exemple, l’ancien service de location de DVD par courrier ,qui a habillement négocié le virage du numérique et du tout connecté aux Etats-Unis. Aujourd’hui, le succès de l’Apple TV est en grande partie à mettre sur le compte de sa compatibilité AirPlay, fonctionnalité qu’elle ajoute à un ampli ou un téléviseur sur lesquels on la connecte. Une offre de programmes et de Replay plus étoffée sera bienvenue.

Advertisements

Ailleurs sur le web