Apple vs Samsung : un milliard de dollars d'amende pour le Coréen

Apple vs Samsung : un milliard de dollars d’amende pour le Coréen

Le verdict du procès-fleuve qui opposait Apple à Samsung est tombé et
l’addition s’avère salée pour Samsung, condamnée à payer une amende d’un
milliard de dollars à Apple en dommages et intérêts pour violation de
brevet. Le tribunal de Californie, San Jose, a étudié plusieurs
centaines de plaintes mutuelles des deux parties et a finalement estimé
Samsung coupable d’avoir enfreint plusieurs brevets, propriété
intellectuelle d’Apple, et d’avoir copié ses appareils stars, l’iPhone
et l’iPad.

Publié le 26 août 2012 - 10:30 par La rédaction

Qui est le gagnant ?

Le feu des avocats en propriété intellectuelle d’Apple comme de Samsung était nourri et croisé. Chacun s’accusant mutuellement de violations de brevets divers et variés. Apple avait réclamé une réparation à hauteur de 2,75 milliards de dollars assortie d’une interdiction à la vente des produits Samsung incriminés aux Etats-Unis. Si la peine à laquelle a été condamnée Samsung est élevée, un milliard de dollars, elle reste plus clémente que la demande initiale des avocats d’Apple et moins commercialement dommageable. Ce milliard de dollars ne fera pas vaciller le géant sud-coréen, qui a littéralement pris les reines du marché des smartphones dans le monde. Apple, de son côté, voit à la fois son image d’entreprise innovante renforcée, mais son image générale un peu écornée par l’appétit des juristes et avocats de l’entreprise toujours très prompts à trainer ses concurrents en justice.

La réaction d’Apple

Chez Apple, on se félicite de cette décision qui sonne comme une grande victoire du service juridique  qui a su montrer au jury, avec l’aide « d’une montagne de preuves » que la « copie de Samsung allait plus loin encore que ce que nous pensions« . Tim Cook, successeur de Steve Jobs aux commandes d’Apple enfonce le clou sur le fonds de commerce d’Apple depuis le début : « l’originalité et l’innovation« , deux traits marquant de la culture de l’entreprise californienne qui paient (Apple est devenue la plus grosse valorisation boursière battant le record de Microsoft de 1999 avec 620 milliards de dollars).

La réaction de Samsung

Pour Samsung, dans ce procès, « Les consommateurs sont les perdants »
indique le groupe dans un communiqué officiel et estime que cette
décision conduira à « moins de
choix, moins d’innovation, et éventuellement des prix plus élevés
« .
Samsung rejoint nombre de ses supporters dans cette bataille judiciaire
sur un point en mettant en avant une certaine manipulation des brevets
qui conduit Apple à réclamer l’exclusivité des « rectangles avec
des coins arrondis
« .

Et maintenant ?

Ne comptant pas en rester là, Samsung indique
déposer un recours. Cette condamnation était donc loin d’être l’épilogue
de cette guerre judiciaire, une guerre dont les batailles sont livrées dans différentes juridictions à travers la planète.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *