DxO Point de vue : gommer les effets du grand-angle

DxO Point de vue : gommer les effets du grand-angle

DxO Labs, l’éditeur français de logiciels photo, lance aujourd’hui ViewPoint, une application dédiée au redressement des perspectives et au rétablissement de la forme originelle des sujets déformés par l’utilisation de courtes focales.

Publié le 5 septembre 2012 - 15:04 par La rédaction

DxO ViewPoint est un nouveau logiciel de correction d’image spécialisé dans le redressement des photos et le rétablissement des anamorphoses. Sujets déformés sur les bords des photos prises au grand angle, redressement des perspectives, DxO ViewPoint utilise naturellement la technologie des corrections géométriques des photos mises au point par DxO pour DxO Optics Pro et les modules de correction des défauts optiques des objectifs, dont la distorsion, aujourd’hui devenue complexe avec les formules optiques travaillées de zooms optiques modernes. DxO ne s’appuie cependant pas sur un module optique dans ViewPoint mais cherche dans les données EXIF la focale et la taille du capteur.

Publicité

Le visage de la marié, étiré car dans l’angle de la photo prise de près au grand-angle, malmené par la courte focale, retrouve son aspect d’origine grâce aux corrections de DxO ViewPoint.

C’est le naturel des photos prises en courte focale qui est au coeur de cette application qui viendra s’intégrer dans le flux de travail des photographes. Elle vise, selon DxO à « redonner automatiquement aux visages et aux corps déformés leurs proportions naturelles, telles qu’elles sont au centre de l’image. » pour les photos de personnes comme, typiquement, une photo d’une grande tablée prise en intérieur sans recul et donc à très courte focale avec des visages étirés dans les coins des photos ou des photos prises dans des endroits exigus forcément au grand-angle qui donne un aspect caricatural aux visages photographiés, l’effet « les visiteurs ».

DxO ViewPoint

L’interface de DxO ViewPoint.

La photo d’architecture est le second champ d’application de DxO ViewPoint avec la correction des fuyantes et le rétablissement de perspectives disgracieuses comme on le ferait à la prise de vue avec un objectif spécialisé, à bascule et décentrement. On peut aussi se servir de DxO ViewPoint pour rattraper une photoprise à la va-vite et replacer la perspective de façon plus harmonieuse.

L’interface utilisateur fait appel à des palettes flottantes, détachables pour faciliter le travail en bi-écran. Les outils loupe et grille assistent le photographe dans sa retouche et le logiciel peut passer en mode plein écran.. Le processus de recalcul de l’image utilise les données de longueur focale de l’objectif et la taille du capteur. Le logiciel s’appuie sur l’expertise de DxO en la matière pour minimiser le recadrage induit par la correction de perspective, un outil que l’on connaît déjà dans DxO Optics Pro, même si, comme nous le précise DxO :  » l’outil Perspectives est largement plus intuitif que celui de DxO Optics Pro (les lignes / points d’ancrage / la possibilité de les changer de couleur), et que ViewPoint intègre aussi un curseur intensité qui permet de jouer sur l’intensité de la correction de perspective (inexistant dans DxO Optics Pro). DxO ViewPoint s’adresse à un public beaucoup plus large. Nous avons souhaité une compatibilité (en plugin) étendue à Adobe Photoshop et Adobe Lightroom  pour permettre aux photographes dont le workflow est basé sur ces deux outils de profiter de la puissance des corrections géométriques DxO »

DxO ViewPoint : plug-in et stand-alone, tarifs

DxO ViewPoint existera en tant qu’application indépendante, comme en plug-in pour Lightroom (compatible avec les versions 3 et 4) et Photoshop CS3, CS4, CS5 et CS6. Le logiciel sera commercialisé 79 euros TTC à partir de mi-septembre 2012.

DxO ViewPoint

La palette d’outils de DxO ViewPoint.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *