Pentax accepte l'offre de Hoya sous condition

Pentax accepte l’offre de Hoya sous condition

C’est le roman fleuve de cette année : la fusion Pentax-Hoya ! Après un refroidissement soudain, Pentax s’apprêterait à finalement accepter l’offre de Hoya sous certaines conditions. L’offre de Hoya, qui produit des verres de spécialité et notamment des filtres pour la photographie, avait fortement divisé le conseil d’administration de Pentax.

Publié le 18 mai 2007 - 0:00 par La rédaction

Les administrateurs avaient finalement remercié leur président Fumio Urano, qui avait conduit les discussions préliminaires avec Hoya, puis nommé à sa place Takashi Watanuki, l’un des farouches opposants au projet de rapprochement. Le premier actionnaire de Pentax, le fond d’investissement Sparx Asset Management, exhorte la direction soit à accepter l’offre relevée de Hoya, soit à proposer une alternative qui permette de dégager des rendements plus élevés.

Hoya propose de racheter les titres Pentax au prix unitaire de 770 yens dans le cadre d’une offre amicale, ce qui représente une prime d’environ 20% par rapport à l’offre initiale du mois de décembre, qui était en titres et avait été rejetée par Pentax. La période d’exclusivité des négociations se poursuit jusqu’au 31 mai. A la Bourse de Tokyo mercredi, Hoya a clôturé en hausse de 1,07% à 3.780 yens et Pentax a reculé de 1,77% à 777 yens.

La suite au prochain épisode….

Advertisements

Ailleurs sur le web