C’est le premier gros couac de « l’après Steve Jobs » pour Apple. En effet, depuis le passage à iOS 6, de nombreux utilisateurs se plaignent de quelques bugs, mais c’est surtout la nouvelle application maison Plans qui fait parler d’elle. En effet, avec iOS 6 Apple a décidé de mettre Google au placard pour proposer son propre programme de cartographie, mais ce dernier fait l’objet de nombreuses moqueries de par son imprécision et ses aberrations en tout genre. Si bien que le président d’Apple, Tim Cook, s’est fendu d’un courrier officiel pour présenter ses excuses aux clients Apple.

APPLE iPhone 5

Le genre d’aberrations que l’on peut trouver dans l’application Plans d’Apple

« Depuis toujours, Apple s’efforce de fabriquer des produits qui offrent la meilleure expérience possible à nos clients. Avec l’application Plans, nous n’avons pas rempli cet engagement. » Tim Cook promet évidemment des améliorations dans Plans dans le futur, mais il donne également un conseil assez stupéfiant : « En attendant l’amélioration de Plans, nous vous conseillons d’essayer d’autres services, comme Bing, MapQuest ou Maze. Vous pouvez également vous rendre sur les sites web de Google et Nokia et utiliser leurs services de cartographie« . Un véritable « Mapogate » donc chez Apple, qui doit faire sourire les employés de Google, dont le service Maps pourrait bien arriver sur l’AppStore dès la fin de l’année. Rappelons que Steve Jobs avait lui aussi dû tenir une conférence de crise à l’époque de l’iPhone 4, avec la fameuse affaire de l’AntennaGate.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here