Test Assassin's Creed 3, le rêve américain d'Ubisoft

Test Assassin’s Creed 3, le rêve américain d’Ubisoft

La licence Assassin’s Creed revient sur nos consoles pour un
troisième opus au bon goût d’indépendance américaine.

Publié le 1 novembre 2012 - 8:00 par La rédaction

Trois années de développement auront été nécessaires à la
réalisation de ce troisième opus de la franchise phare d’Ubisoft, Assassin’s
Creed. Un nouvel opus qui prend pour base la fin du monde programmée pour le 21
décembre 2012, et qui plonge tout d’abord le joueur au coeur de l’Angleterre du
XVIIIème siècle, avant de le faire naviguer jusqu’aux Etats-Unis. En effet, les
premières heures de jeu nous placent dans la peau de Haytham, un colon
britannique qui va débarquer à Boston et qui va devoir engager quelques hommes de
main. Après quelques (longues…) heures passées en sa compagnie, le jeu nous
propose (enfin) de diriger le vrai héros de cet opus, Connor Kenway.

Publicité

C’est donc au bout de 4/5 heures de jeu qu’Assassin’s Creed 3
débute réellement, et on peut alors à nouveau toucher à cette sensation de
liberté si chère à la série. De même, Connor est d’une agilité rare et peut
sans le moindre problème se hisser sur la cime des arbres pour traverser une
forêt sans jamais toucher le sol. Le côté « parkour » gagne ainsi en
possibilité, et Ubisoft a également eu l’excellente idée de fluidifier un peu
l’ensemble, et virevolter de branche en branches et de toit en toit est un pur
régal. Les environnements sont absolument gigantesques, si bien qu’Ubisoft a
intégré un nouveau système de déplacement rapide pour éviter de se farcir une
longue traversée à pieds. Bonne idée !

Après quelques missions bien gentillettes, vient enfin le moment tant attendu d’endosser
le costume d’assassin, et l’on retrouve alors ses réflexes d’antan, avec la
possibilité d’utiliser les célèbres lames bien sûr, mais aussi de nouvelles
armes comme un arc ou encore un grappin. Le système de combat a lui aussi été
grandement revu et rappelle quelque peu celui de Batman Arkham City, avec son
système d’esquives et de contre attaques. Un bon point là encore. De nombreuses
quêtes secondaires sont également de la partie, avec des objets à retrouver,
des personnages à aider ou encore des batailles navales. En effet, il est possible
de diriger un navire de guerre et imposer sa loin sur l’Océan via de nombreuses
missions. Le jeu prend en compte la force du vent, la voilure et il est bien sûr
possible de faire feu sur un navire ennemi. L’ensemble donne lieu à des joutes
d’une beauté visuelle et d’une intensité assez ahurissante il faut l’avouer.

Côté scénario, cet opus nous plonge donc dans les prémices de l’Histoire
américaine, et nous permettra de rencontrer quelques grandes figures d’époque
comme Benjamin Franklin, George Washington, La Fayette… Du beau monde donc.
Idem en ce qui concerne les missions, qui nous feront revivre de grands moments
tels que la Boston Tea Party, la Déclaration d’Indépendance ou encore le grand
incendie de New-York. Un pur régal pour les amateurs d’Histoire.

Côté durée de vie, cet Assassin’s Creed 3 assure aisément 20/25 heures de jeu
pour compléter la trame principale. A noter que le jeu propose également quelques
phases avec Desmond, le héros « moderne » de l’aventure, des phases de
jeu qui se déroulent souvent en environnement urbain, et qui s’avèrent là
encore plutôt réussies. Les amateurs de jeu en ligne seront également ravis
d’apprendre que divers modes multijoueurs sont également de la fête, avec deux
nouveaux venus : Domination et Meute. De quoi allonger encore un peu la durée
de vie de ce troisième opus décidément très réussi.


Verdict

Malgré un début de jeu très poussif, Assassin’s Creed 3
parvient à tenir le joueur en haleine grâce à un scénario sublime, sur  fond d’Indépendance américaine. De même, le
jeu est d’une beauté rare (malgré quelques bugs) et les animations ont été retravaillées
pour encore plus de réalisme. L’ensemble est plus vif, plus dynamique et les
combats ont gagné en précision. Bref, que du bon pour qui attendait cet
Assassin’s Creed 3 de pied ferme.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *