Des nouvelles sur la distribution de l'iPhone en Europe

Des nouvelles sur la distribution de l’iPhone en Europe

Le feuilleton continue en Europe. Dans l’épisode d’aujourd’hui
c’est en Grande Bretagne que nous nous rendons pour suivre les négociations
pour la distribution en exclusivité de l’iPhone.

Publié le 6 juillet 2007 - 0:00 par La rédaction

Distribution de l’iPhone,
piqûre de rappel

Pour rappel, l’iPhone, tant attendu mobile Apple, a fait sa première
apparition aux Etats-Unis dans les rayons exclusifs de l’operateur AT&T ce vendredi
29 juin 2007. Actuellement AT&T est donc le seul operateur au monde à distribuer
l’iPhone et ce jusqu’à la sortie de l’appareil en Europe fin 2007. La grande
question et le suspens résident dans le fait de savoir qui sera le distributeur
de l’iPhone dans les pays européens comme l’Allemagne, la France et l’Angleterre.

Distribution de l’iPhone, le voile se lève
Les nuages commencent à se dissiper dans le ciel des distributeurs de l’iPhone
en Europe. L’Allemagne beigne même dans le soleil car depuis mercredi nous sommes
presque certains que T-mobile sera le distributeur de l’iPhone en Allemagne. En revanche de l’autre coté de la Manche le ciel gronde et c’est un terrible
coup de tonnerre qui a retenti hier : d’après le Financial Times, O2, operateur
britannique filiale du groupe espagnol Telefonica serait en train de conclure un
accord avec Apple pour obtenir l’exclusivité de la distribution du fameux
mobile en Angleterre, l’accord devrait être passé prochainement. C’est un coup
dur pour Vodafone qui était aussi sur la liste (Vodafone premier prétendant à la distribution de l’iPhone en Europe).

En France le suspens continue
Cette rubrique devient inévitable presque
à chaque fois que nous parlons de l’iPhone. Et le titre n’a pas de raison de
changer car le suspens continue en effet. Vodafone possède une grande partie des
actions de SFR donc ce qui se passe en Grande Bretagne a une
incidence sur la France. Nous pouvons nous demander donc dans le cas où
Vodafone serait mis en touche si SFR aussi serait éliminé. Pour finir donc, wait
and see…

Advertisements

Ailleurs sur le web