La batterie de
l’iPhone rend les acheteurs mécontents

Les class actions, dans le droit américain, permettent aux consommateurs de
se réunir pour faire reconnaître leurs droits dans une démarche consumériste. Dans le cas présent c’est Jose
Trujillo qui a démarré l’action après avoir acheté son iPhone. Celui-ci indique
que la batterie de l’iPhone est faite pour subir seulement 300 rechargements
soit une année d’utilisation ce qui est inadmissible sachant que pour changer
la batterie il faudra débourser près de 100 dollars.

Le changement de batterie peut se
révéler une procédure fastidieuse
En effet l’iPhone doit être envoyé à Apple qui effectuera lui même le
changement car la batterie n’est pas accessible à l’utilisateur ce qui oblige
ce dernier de prendre en charge le coût d’expédition et de main d’oeuvre en plus
du coût de la batterie. Au final l’utilisateur aura déboursé près de 100
dollars pour retrouver l’autonomie d’origine du mobile.

En conclusion
Dans le cas d’une défaite lors de ce procès, Apple sera
obligé de dédommager les plaignants mais aussi de prendre ses dispositions face
à ce problème et fournir des batteries de meilleure qualité. Cependant les « contraintes »
énoncées ci-dessus n’ont jamais été cachée aux consommateurs ce qui laisse peu
de chances de gagner à monsieur Trujilo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here