Le Fuji FinePix F50fd en images

Le Fuji FinePix F50fd en images

Le compact Fxx de Fuji est la coqueluche des « experts » désireux d’obtenir des photos hautes sensibilités sans trop de bruit. Cette fois-ci, le FinePix F50fd monte à 12 mégapixels. Faisons le tour du propriétaire en images.

Publié le 10 août 2007 - 0:00 par La rédaction

Publicité

Pas de révolution esthétique par rapport au F40 : le F50 reste dans la lignée de ses prédécesseurs, compact mais non ultracompact. L’objectif reste un 3x seulement et sa position grand angle n’est pas améliorée. Par contre, enfin, le F50fd intègre un stabilisateur mécanique par translation du capteur.

Ergonomie bien connue : la touche F pour accéder aux réglages fréquents en fonction du mode choisi et touche « face detection » pour l’activer à l’aide d’un simple bouton. D’ailleurs, sur ce FinePix, Fuji introduit sa nouvelle technologie, la deuxième génération de détection des visages qui permet de détecter des visages sur la photo, même si ceux-ci sont de profils ou à l’envers.

Et oui, Fuji et sa 7ème génération de capteurs SUPER CCD cède à la mode de la résolution 12 mégapixels. Quels résultats espérer en haute résolution ? Si Fuji n’est pas à la hauteur, la marque va perdre son principal atout. Fuji annonce une sensibilité maxi de 1600 ISO en full resolution et de 3200 à 6400 ISO en 6 mégapixels. Aurons-nous des photos nettes, détaillées, sans brume artificielle antibruit ? Les tests le diront.

Idée géniale : les positions SP1 et SP2 permettent de mémoriser des modes scènes particuliers et des configurations pour un accès ultrarapide. Idéal pour gagner du temps puisque de toute façon, on utilise en général que deux ou trois modes différents.

Restant sur un 3x seulement, Fuji passe en dessous de la concurrence sur les compacts experts stabilisés : le Canon Ixus 950 IS est un 4x, le Sony DSC-T100 un 5x. Si le bruit est optimal comme on espère, cela devrait faire oublier cette amplitude de zoom un peu courte. Le Fuji FinePix F50fd sera disponible dans le commerce au prix de 299 euros TTC, durant le mois d’octobre 2007.


Le schéma explicatif de la « détection des visages 2.0 » selon Fuji et de ses performances « tous angles ». Fuji a été le créateur de cette technologie aujourd’hui répandue sur la majeure partie des compacts.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *