Look d’enfer en rouge lucifer pour le FinePix Z100FD. Mais il est aussi disponible en argent, rose, noir et blanc, ainsi que brun (photo ci-dessus). Le capot avant cache l’objectif périscopique du Z100.

Un bel écran de 2,7″ et surtout de 235 000 pixels permet une visualisation confortable des photos. Notons l’arrière très simple qui laisse augurer du caractère tout automatique de ce FinePix.

La série des « Z », chez Fuji, correspond à ce concept de boitier design et ultrafin. L’objectif périscopique 5x autorise cette conception compacte. Il est en plus stabilisé mécaniquement par translation du capteur.

La vue de haut confirme l’impression de finesse du Z100fd. On note le pictogramme de la détection des visages pour l’activer et la désactiver à volonté d’un bouton sans devoir rentrer dans les menus. FujiFilm fut le précuseur pour ce qui est de la détection des visages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here