Microsoft lutte
contre le piratage en s’appuyant sur WGA
Dans un premier temps, la plateforme WGA (Windows Genuine Advantage) avait
pour rôle de détecter à distance les copies piratées de Windows XP et d’en
informer l’utilisateur tout en restreignant
certains téléchargements de logiciels ou de mises à jour. Lors du passage à
Vista, WGA avait évolué et lorsqu’une copie piratée était détectée, le système
bridait Vista et le réduisait aux fonctionnalités des plus basiques.

Ecran noir pour les
copies piratées de Vista
L’éditeur du système d’exploitation vient d’annoncer qu’il a encore
renforcé les mesures anti-piratage. Désormais, les copies piratées de Windows
Vista connectées à internet seront bridées comme auparavant mais seulement
pendant une heure, période durant laquelle l’utilisateur doit régulariser sa
situation en achetant une clé valable sous peine de se retrouver face à un
écran noir n’ayant accès ni au bureau ni à la barre des taches ou au menu Démarrer.

Microsoft prévient
les professionnels
Voila une mesure plutôt radicale pour lutter contre le piratage de Vista.
C’est pourquoi Microsoft a envoyé des courriers à tous ses partenaires les
avertissant: « Ne laissez pas cela arriver à vos clients ». L’éditeur
compte sur les réseaux d’informations pour rependre la nouvelle et espère ainsi
réduire un peu plus le piratage de ses produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here