Vers un format de carte mémoire flash standard, l'UFS

Vers un format de carte mémoire flash standard, l’UFS

Nokia, Samsung et Sony Ericsson ainsi que plusieurs fabricants de
cartes mémoire ont décidé de former une alliance dont le but sera de mettre sur le
marché un nouveau format de carte mémoire standard et commun à tous les
constructeurs appelé UFS pour Universal Flash Storage.

Publié le 18 septembre 2007 - 0:00 par La rédaction

Publicité
De nombreux formats
de carte mémoire flash sont disponibles actuellement
Aujourd’hui vous avez de fortes chances de rencontrer un support de
stockage différent d’un appareil mobile à un autre. Sur les mobiles et Smartphones Sony Ericsson,
un seul format est roi, le Memory Stick, format proprietaire de Sony. Pour les autres il y a le format SD ou encore
le XD. Chaque standard de mémoire flash se décline à son tour en plusieurs
formats et on peut rencontrer ainsi le Memory Stick Micro, le microSD, miniSD et
bien d’autres. Autant dire que si vous souhaitez utiliser votre carte mémoire
sur plusieurs appareils il vaut mieux bien choisir ces derniers pour constituer
un ensemble homogène en termes de compatibilité. Mission quasi impossible.

Nokia, Samsung et Sony
Ericsson vers un nouveau format standard, l’UFS
Nokia, Samsung et Sony Ericsson se sont allié à des fabricants de cartes
mémoire afin de créer un nouveau format de carte mémoire flash standard qui
sera utilisé par un maximum de constructeurs d’appareils mobiles. Le format
proposé par l’alliance s’appelle Universal Flash Storage, UFS donc, un nom bien explicite, et sera bientôt
proposé pour standardisation à l’organisme spécialisé Jedec Solid State
Technology Association. Il aura pour but de faciliter l’interopérabilité mais aussi d’améliorer les performances du stockage mobile flash.

Le nouveau standard
UFS sera-t-il adopté par tout le monde?
L’initiative des 3 constructeurs d’appareils mobiles est louable. On est en
droit de se demander cependant pourquoi une telle envie soudaine de satisfaire
le consommateur sans pour autant que cela soit bénéfique à l’alliance. Mettra-t-elle
en place les moyens nécessaires pour imposer ce standard ou est-ce uniquement
un buzz destiné à remonter l’estime des constructeurs aux yeux du public?



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *