Apple gourmand
Le magazine Challenge l’affirme : Orange ne souhaite pas entrer dans une relation où ils devraient reverser près du tiers de revenus des abonnements pour le simple fait de distribuer l’iPhone. Il faut dire qu’Apple est gourmand, surtout vu l’attirance du public pour son produit. De son côté, le géant Orange a peu l’habitude de partager.

Aller jusqu’à la rupture ?
Les forces en présence pèsent de tout leur poids dans la balance et Orange pourrait bien juste ne plus vouloir diffuser l’iPhone si l’accord demeure en l’état. On peut alors se demander pourquoi réagir si tardivement, après l’annonce, sur cette clause du contrat de distribution ? Et bien tout simplement car Apple, aurait, unilatéralement, revu ses prétentions à la hausse. Derrière cette attitude pour le moins vénale, il y a l’extraordinaire force de l’iPhone, vendu à plus d’un millions d’exemplaires aux Etats-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here