Nouveau service de contenu numérique Archos

Nouveau service de contenu numérique Archos

Archos vient d’annoncer le lancement d’un service de contenu numérique pour venir contrer ses concurrents tels Apple. Le fabricant  français misera avant tout sur de la vidéo à la demande, marché qui devrait exploser d’ici 2011,  d’après les prévisions.

Publié le 15 novembre 2007 - 0:00 par La rédaction

Publicité
Archos pour contrer Apple et les autres
Aujourd’hui plusieurs grands noms proposent des services de contenu. En effet on peut citer bien sur Apple qui lie ses Ipod avec Itunes, Ovi la future plateforme de Nokia, Sony Ericsson avec son service PlayNow et enfin Microsoft avec le Zune market place. Tous ici proposent du contenu lié à leurs produits, chose que veut aussi faire Archos en proposant du contenu associé à leurs célèbres baladeurs multimédias. Certains ont déjà essayé de ne proposer que du contenu et se sont cassés les dents, comme Virgin Digital qui vient de fermer il y a quelques mois son service musical en ligne. Il apparait donc qu’une offre intégrée soit indispensable pour survivre dans un marché arrivé à maturité.

Détails de l’offre d’Archos
L’Archos Media Club proposera à partir du 1er Décembre un abonnement de 19,99Euros par mois pendant deux ans qui comprendra un Archos 605 Wifi avec une capacité de 4go, une station d’accueil DVR Gen 5 qu’il faudra relier au téléviseur et bien entendu la possibilité de télécharger 2 films par mois, films qui seront visibles 48h. En plus de l’abonnement, il sera proposé au 2ème trimestre 2008  un catalogue de 300 films pour un prix unitaire allant de 4,99Euros à 5,99Euros. Enfin, viendra s’ajouter le portail média ACP en partenariat avec notamment TF1, la Fnac, Euronews et bien d’autres.

Le marché de la vidéo à la demande en constante évolution
D’après le cabinet NPA conseil, le marché mondial de la vidéo à la demande et celui de la musique sur CD ou de la vidéo sur DVD devraient emprunter des trajectoires différentes. En effet, il se pourrait que le marché de la vidéo à la demande explose d’ici 2011 pour atteindre 339 millions d’euros contre environ 17 millions en 2006. En revanche celui des vidéos et musiques sur support CD ou DVD devrait continuer à régresser.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *