Les mobiles, baladeurs et consoles de jeux menacés par les virus

Les mobiles, baladeurs et consoles de jeux menacés par les virus

Avec le développement des logiciels d’exploitation des
appareils numériques tel que les consoles de jeux ou les téléphones portables,
les virus et cheveux de Troie adaptés pourraient très vite faire leur
apparition selon Kaspersky.

Publié le 22 novembre 2007 - 0:00 par La rédaction

Le développement des
virus pour mobiles est proche
« Jusqu’ici l’essentiel des attaques sur mobile se faisait lors de
l’échange de SMS ou de fichiers, ainsi que par le biais du spam », indique Eugene
Kaspersky, fondateur de l’antivirus éponyme. Mais « avec les mobiles qui
permettent de télécharger des programmes, les appareils ne sont plus à l’abri
d’un malware », ajoute-t-il selon un article Reuters. Avec l’arrivée des
systèmes d’exploitation complexes comme Android, le projet de Google, ou celui
de l’iPhone, les virus et chevaux de Troie ont de fortes chances de se
développer dans les prochaines années.

Autant de virus pour
les mobiles que pour les PC selon Kaspersky
« Même s’il n’y a pas encore eu de virus sur l’iPhone, techniquement
cela ne pose aucune difficulté. On peut même développer un virus à partir de
l’iPhone sans se servir d’un ordinateur » ajoute Eugene Kaspersky. Il estime
que dans les 10 prochaines années, il y aura autant de chevaux de Troie sur
mobiles que sur les PC d’aujourd’hui. Voici donc un nouveau marché prometteur
pour les éditeurs de solution de sécurité.

Advertisements

Ailleurs sur le web