Les chiffres des ventes de mobiles
Le chiffre est énorme : en seulement 3 mois, ce sont 280 millions de terminaux mobiles qui ont été vendus. Cela correspond à une hausse de 15% par rapport à la même période de temps l’année dernière. Cela signifie que le marché est encore loin d’être saturé et qu’il existe un marché de renouvellement très fort également. Mais si la santé du marché des mobiles reste impressionnante, un fabricant (Sud Coréen) est venu jouer les troublions dans le Top 3 des vendeurs de portables. En effet, Samsung vient ravir la 2ème place détenue depuis longtemps par Motorola qui se trouve relégué à au 3ème rang. Nokia, éternel premier de la classe conserve une part de marché très confortable avec pas moins de 38% des ventes de mobiles. Voici les parts de marché de chacun :
–    Nokia : 38%
–    Samsung : 14,5%
–    Motorola : 13,1%

Samsung, le petit dragon devenu grand
Il faut dire qu’avec une foule de mobiles innovants, au design attirant, à la qualité de fabrication très poussée et vendus à des prix assez compétitifs, Samsung, comme avec le SGH-I600 ou le SGH-G800  , s’est taillé une belle part de marché, ce qui était prévisible à la vue de la qualité de son offre.

Apple va-t-il jouer les trouble-fêtes ?
Apple et son iPhone vont-ils bouleverser la donne ? Rien n’est moins sure. Apple, avec un terminal vendu à 399 euros et s’acoquinant ave des opérateurs pour appuyer les prix des forfaits se réserve certes une belle part de marché, mais uniquement sur le marché premium et des smartphones. Le million et quelques de téléphones vendus aux Etats-Unis depuis le lancement de l’iphone ne représentent que 0,5% de part de marché. Par contre, l’iphone, lancé demain en France, va venir concurrencer de plein fouet les Nokia N95, HTC Touch ou les mobiles baladeurs comme les Sony Ericsson W910i  ou le Nokia 5300 Express Music.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here