Le DVB-H future norme de la TV mobile Européenne

Le DVB-H future norme de la TV mobile Européenne

La commission européenne vient d’annoncer qu’elle va fixer le format DVB-H comme norme commune d’ici fin février malgré l’opposition de plusieurs pays. Pour rappel, la France a déjà adopté la norme en septembre.

Publié le 30 novembre 2007 - 0:00 par La rédaction

Publicité
Le DVB-H bientôt un standard européen

Le DVB-H devrait donc, sauf retournement de situation, devenir la norme unique de TV mobile dans l’Union Européenne d’ici fin février. Sauf retournement car plusieurs pays sont opposés à cette norme. La Grande-Bretagne, l’Allemagne ou encore les Pays-Bas sont dans ce cas mais seul une majorité aux deux tiers pourrait empêcher cette normalisation. « DVB-H sera inscrit par la Commission européenne sur la liste des normes européennes », a déclaré un responsable communautaire dans un communiqué. « En conséquence, tous les membres de l’Union européenne devront appuyer et encourager l’utilisation du DVB-H lors du lancement des services de télévision mobile dans leurs pays respectifs, ceci pour éviter la fragmentation du marché, permettre des économies d’échelle et offrir des services et des appareils abordables », est-il précisé. D’après la commissaire européenne il s’agirait de « la seule manière de faire ». Cependant plusieurs ministres européens des télécommunications ont affirmé que la norme DVB-H ne devrait pas être obligatoire. Il ne serait donc pas surprennent de voir certains pays essayer d’obtenir la majorité empêchant la standardisation.
 

Le DVB-H favori
Le DVB-H qui bénéficie d’une présence mondiale est promue par des groupes comme Nokia. Cependant certains pays ont adopté d’autres formats concurrents comme les Etats-Unis ou encore certains pays d’Asie. En Europe, la commissaire européenne pour les télécommunications avait fait part très tôt de sa préférence pour ce format, ajoutant qu’il représentait les meilleures chances de réussite, plusieurs pays européens étant prêts à l’adopter. Une fois la norme mise en place, les états membres ne pourront plus délivrer des licences de diffusion pour d’autres formats. Concernant la France, elle soutient entièrement le DVB-H, la preuve par l’appel à candidature lancé pour les 13 canaux disponibles.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *