Agfa Photo dépose le bilan

Agfa Photo dépose le bilan

Il y a des nouvelles plus agréables à annoncer que d’autres. Celle-ci fait partie des moins enthousiasmantes : Agfa Photo, ancien leader en films argentiques et minilabs, dépose sont bilan. Agfa avait amorcé son virage numérique à temps, mais a raté sa manoeuvre.

Publié le 30 mai 2005 - 0:00 par La rédaction

Dépôt de bilan d’Agfa Photo – Virage numérique manqué
Celà faisait plusieurs années que Agfa Photo rencontrait des difficultés financières. A l’approche de la « révolution » numérique, le groupe avait pourtant préparé ce grand virage et licencié pas moins de 4000 personnes afin de se concentrer sur le marché du numérique. Mais on se souvient bien des appareils photo Agfa sorti alors et du peu d’enthousiasme qu’ils ont déclenché. Ce ne fut pas une grande réussite. Ainsi, Agfa Photo décida d’abandonner la fabrication d’appareils photos. Il faut bien dire que si Agfa était un grand nom dans l’univers du film argentique ou du minilab, il n’était déjà pas vraiment renommé pour ses appareils photos. Sans ce savoir faire vital en photographie, et ayant tout à apprendre des technologies numériques grand public, Agfa a foncé dans le mur.

Dépôt de bilan d’Agfa Photo – Et maintenant ?
Fin 2004, le groupe Agfa Gavaert a vendu son activité photo sous le nom de Agfa Photo à un groupe d’investisseurs privés pour 112 millions d’euros. Et nous voilà mi-2005, et cette fois-ci c’est le dépôt de bilan. Y aura-t-il un repreneur ? Trop tôt pour le dire. En tout cas, il est certain que la marque ne sera pas totalement abandonnée, vu sa notoriété. L’activité e-film, la gamme de carte mémoires sous le nom de Agfa, pourrait intéresser certains, d’autant plus, que la mémoire flash est un peu la pellicule moderne. Il ya là, une suite logique. 

Publicité

Ailleurs sur le web