Téléphones portables pour enfants, trop tôt pour exclure le risque

Téléphones portables pour enfants, trop tôt pour exclure le risque

Voici la naissance d’une nouvelle polémique autour du risque
des ondes des téléphones portables pour les enfants utilisant ce genre
d’appareil. Le gouvernement émet une mise en garde.

Publié le 3 janvier 2008 - 0:00 par La rédaction

Publicité
Les téléphones
mobiles pour enfant, un nouveau danger
Les magasins de jouets semblent avoir trouvé un nouveau filon à Noël: les
téléphones portables pour enfants qui ont rencontré un grand succès durant
cette période. Seulement voila, le gouvernement appelle à la prudence et lance
une mise en garde concernant l’usage de ces appareils. Dans un communiqué
officiel on peut lire que « L’hypothèse d’un risque ne pouvant pas être
complètement exclue, une approche de précaution est justifiée. Aussi, le
ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports invite-t-il les familles et
les parents à la prudence et au bon usage dans leurs achats et l’utilisation de
tels dispositifs ». Voila qui rejoint les doutes sur les dangers du Wifi.

Les préconisations du
ministère pour diminuer l’exposition au risque
Une courte liste des précautions à prendre pour diminuer l’exposition des
utilisateurs est dressée dans le communiqué: « utiliser
son mobile avec discernement, ne pas téléphoner dans des conditions de mauvaise
réception ou lors de déplacements à grande vitesse et enfin, éloigner son
téléphone des zones sensibles du corps en utilisant par exemple un kit mains
libres. »

Aucune certitude pour
le risque lié à l’utilisation des mobiles
Le ministère de la santé, de la jeunesse et des sports rappelle cependant que
« aucune preuve scientifique ne permet aujourd’hui de démontrer que
l’utilisation des téléphones mobiles présente un risque notable pour la santé,
que ce soit pour les adultes ou pour les enfants. Cependant, plusieurs études
scientifiques parues récemment, mettent en évidence la possibilité d’un risque
faible d’effet sanitaire lié aux téléphones mobiles après une utilisation
intense et de longue durée (plus de dix ans). Toutefois, les limites inhérentes
à ce type d’études ne permettent pas de conclure formellement sur l’existence
d’un risque. »

La plaquette officielle rappelant ces conseils (PDF):
http://www.sante.gouv.fr/(…)
Lire l’intégralité du communiqué de presse du ministère de
la santé, de la jeunesse et des sports:

http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/(…)



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *