Apple : le responsable de iOS Plans mis à la porte

Apple : le responsable de iOS Plans mis à la porte

Les défauts de jeunesse de l’application de cartographie Apple iOS Plans
auront eu la peau de Rich Williamson, le responsable de l’application,
considéré comme le responsable par la firme du Cupertino qui met fin à
sa mission. Deuxième victime interne des couacs de l’application.

Publié le 28 novembre 2012 - 11:20 par La rédaction

Rich Williamson était le responsable du développement de l’application de cartographie et de géolocalisation d’Apple, iOS Plans. Le challenge était de taille, car il s’agissait pour Apple, de partir d’une feuille blanche pour arriver à une application qui devait remplacer Google Maps dans l’iPhone 5. En effet, l’application Plans prenait la place dans iOS 6 de l’application de cartographie Google, très largement adoptée par les utilisateurs d’iPhone. Cette application maison, qui exploite la cartographie de Tomtom, souffrait de quelques défauts de jeunesse. Il n’en aura pas fallu plus pour créer un buzz important qui a certainement amplifié la perception du mécontentement de certains utilisateurs. Ces ratées au lancement avaient même poussé le nouveau CEO d’Apple, Tim Cook, à produire des excuses publiques, une grande première chez Apple, révélatrice d’ailleurs de la nouvelle ère qui s’est ouverte avec la succession de Steve Jobs.

Riich Williamson et donc sur le départ et il est la deuxième victime collatérale des quelques défauts de jeunesse de l’application mobile puisque le mois dernier déjà, avait été annoncé le départ du vice-président responsable du système d’exploitation iOS, Scott Fortsall.

Aujourd’hui, le psychodrame autour des quelques défauts de l’application Plans paraît bien disproportionné et les critiques qu’avait subies l’iPhone 5 à son lancement n’ont absolument pas empêché le smartphone Apple de se vendre comme des petits pains, prenant la tête des ventes aux États-Unis par exemple, ce qui place d’ailleurs le système d’exploitation mobile Apple en tête du marché des plateformes mobiles, devant le système Android.
Toutefois, les applications de géolocalisation et de cartographie apparaissent aujourd’hui comme un enjeu stratégique. Nokia, avec l’application Here Maps, un service très ouvert, déjà porté sur iOS, vient apporter un vent de nouveauté dans le domaine, un secteur très disputé, puisqu’il en va de la publicité géolocalisée, certainement le plus important vecteur de développement de l’industrie publicitaire pour les années à venir.

Publicité

Le genre d’aberrations inhérentes à une application aussi jeune qu’ambitieuse a conduit Roch Williamson à prendre la porte de la firme de Cupertino.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *