Johnnie Behiri a tourné un film avec le Canon EOS 6D et précise qu’il s’agissait d’un exemplaire de préproduction. Il s’agit là certainement d’une précaution d’usage, une précision que lui a certainement demandée de faire le fabricant, laissant entendre que la qualité d’image pourrait être améliorée sur un exemplaire finalisé. Johnnie Behiri nous livre ses premières impressions au sujet de l’appareil. Il a naturellement apprécié le capteur plein format et l’excellente qualité d’image en haute sensibilité qui lui a permis de filmer certaines séquences jusqu’à 1250 ISO. Les possibilités d’ajustement manuel de l’audio et le choix entre le format PAL ou NTSC ont été appréciées, mais, selon le réalisateur, l’image souffre d’un moiré important et apparaît relativement molle. L’absence de prise pour brancher un casque externe est également préjudiciable au Canon EOS 6D aux yeux de ceux qui veulent une prise de son de qualité, ne pouvant pas en juger sur le terrain. L’absence de sortie « Clean HDMI » peut également être vue comme une faiblesse de l’appareil.

Pour ce film, ce vidéaste freelance pour la BBC a utilisé l’EOS 6D avec un objectif Samyang 35mm, un Tokina 11-16mm et un Canon EF 70-200mm f/4L IS USM. Le boitier a été calé sur le format 1920 x 1080 pixels en 25p ALL-I et la sensibilité entre 640 et 1250 ISO. Le style d’image était neutre et 30% d’accentuation de la netteté a été ajouté dans Adobe Premiere Pro CS6.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here